Un sosie de Johnny Hallyday perd son allocation amiante à cause de ses galas

MUSIQUE Johnny Rock avait trop travaillé pendant ses galas...

M. Go. avec AFP

— 

Capture d'écran du site de Johnny Rock, sosie de Johnny Halliday, le 9 octobre 2013. 
Capture d'écran du site de Johnny Rock, sosie de Johnny Halliday, le 9 octobre 2013.  — DR

Trop pro pour être indemnisé. UnJohnny Hallyday qui donne des concerts de reprises de son idole depuis des années a été condamné mardi à Cherbourg (Manche) à rembourser une partie de l'allocation amiante qu'il percevait, en plus des revenus qu'il tirait de ses galas. «J'ai toujours fait ça, depuis 1966», a déclaré le sosie âgé de 58 ans qui a reçu une allocation amiante à partir de 2006.

Cet ancien calorifugeur qui a travaillé l'amiante pendant des années sur un chantier naval a été condamné à 1.000 euros d'amende et à rembourser 23.400 euros d'allocation amiante. Selon son avocate Ingrid Desrues, cela correspond aux allocations reçues en 2011 et 2012. La Carsat (Caisse d'assurance de la sécurité au travail), l'organisme qui versait l'allocation, réclamait plus de 86.000 euros de remboursement.

Le prévenu «a mis le feu au Parquet»

Cette allocation amiante est versée à tout travailleur dont l'exposition à l'amiante a été reconnue à condition qu'il n'ait pas d'autre activité professionnelle.Les galas de Johnny Rock lui ont rapporté 10.450 euros en 2011 et 18.600 euros en 2012. Le prévenu «a mis le feu au Parquet» a lancé en plaisantant durant l'audience mardi la substitut du procureur Fabienne Basset selon France 3 mais «il ne passera pas la porte du pénitencier». Elle a notamment requis une amende sans en préciser le montant, selon l'avocate de la défense. Celui qui monte sur scène sous le pseudonyme «Johnny Rock» a estimé que son activité artistique était occasionnelle. Il a dit être passé d'une centaine de spectacles par an, à deux galas par mois, au maximum une trentaine par an. Interrogée mercredi par l'AFP, son avocate Ingrid Desrues a indiqué que son client n'avait pas encore décidé s'il ferait appel.