Arabie saoudite: La classe moyenne se rebelle sur Twitter

MONDE De nombreux internautes postent des messages sur les réseaux sociaux. Ils y dénoncent leurs conditions de vie...

Matthieu Goar

— 

Capture d'écran, le 7 octobre 2013,  d'une photo de deux personnes en Arabie saoudite. Une image postée sur Twitter.
Capture d'écran, le 7 octobre 2013,  d'une photo de deux personnes en Arabie saoudite. Une image postée sur Twitter. — DR

Le mot-clé est explicite: #saudi_salary_not_enough (les salaires saoudiens ne sont pas assez élevés). Depuis quelques semaines, de nombreux internautes d’Arabie Saoudite expriment leur colère sur le réseau Twitter. On peut ainsi remarquer des photos d’une femme voilée fouillant les poubelles, d’une famille vivant dans un camion ou du prix d’une caisse de tomates…

Dans ce pays, le pouvoir d'achat est très affecté par l'inflation et les salaires inférieurs à ceux de leurs voisins du Golfe. Selon le site sudouest.fr, le taux de chômage, «officiellement de 12,5%, touche notamment les jeunes, qui forment 60% des quelque 20 millions de Saoudiens dans un pays de près de 30 millions d'habitants».

De nombreux étrangers viennent principalement du Sud-Est asiatique et feraient pression sur les salaires. La classe moyenne réclame notamment au au roi Abdallah de légiférer pour augmenter les salaires des fonctionnaires.