Londres: Les chiffres insolites des accidents domestiques

A. S.

— 

Illustration de fer à repasser
Illustration de fer à repasser — MYCHELE DANIAU / AFP

Les Londoniens sont des gens coincés. Les pompiers de la capitale londonienne ont indiqué qu’ils sont intervenus 1.300 fois depuis 2010 pour des accidents domestiques qui impliquaient des personnes coincées avec des objets du quotidien, rapporte l’Evening Standard. Ce qui a tout de même coûté au contribuable londonien au moins 377.000 livres (soit 445.676 euros).

Selon un officier, «beaucoup de ces incidents pourraient être évités avec un peu de bon sens». «Je ne sais pas s’il y a un effet Fifty Shades [du nom d’une trilogie érotique sadomasochiste] mais le nombre d’incidents qui impliquent des objets comme des menottes semble avoir augmenté.»

Petit tour d’horizon chiffré de ce qui coince à Londres: un homme dont le pénis était coincé dans un grille-pain, un enfant dont la tête était enfoncée dans une table à repasser, 18 enfants dont les têtes étaient bloquées dans un pot de chambre ou une cuvette de toilettes, cinq personnes dont les mains étaient coincées dans un broyeur, 79 personnes dont les mains étaient prisonnières de menottes, neuf hommes dont le pénis était pris dans un anneau ou encore quatre personnes dont les mains étaient prises dans un mixeur.