Fini le community manager, bienvenue au «gestionnaire de communauté en ligne»

WEB Le «Journal Officiel» recommande d'employer cette expression ou la locution «animateur(-trice) de communauté»...

Bérénice Dubuc

— 

Illustration: Internet, les réseaux sociaux.
Illustration: Internet, les réseaux sociaux. — SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

Les amoureux de la langue française ont encore frappé. Après les fameux «mot-dièse» et «ramdam», c’est cette fois l’appellation du métier de «community manager», aux tonalités trop anglo-saxonnes, qui a été francisé.

Le Journal Officiel de dimanche recommande en effet d’utiliser la locution «animateur(-trice) de communauté» ou l’expression «gestionnaire de communauté en ligne» pour désigner la «personne chargée de développer la présence sur la Toile d'une organisation publique ou privée en fidélisant un groupe d'internautes et en animant ses échanges dans des réseaux sociaux, des médias en ligne ou des forums».

Reste à savoir si cette nouvelle expression sera aussi moquée sur Internet que les précédentes.