VIDEO: Quand le Premier ministre australien démontre que religion et mariage gay sont compatibles

MONDE Les déclarations de Kevin Rudd lors d'une émission de télévision lundi soir a fait le tour du web à quelques jours des élections législatives...

C.P.

— 

Le Premier ministre australien Kevin Rudd le 2 septembre 2013 sur le plateau de l'émission Q&A.
Le Premier ministre australien Kevin Rudd le 2 septembre 2013 sur le plateau de l'émission Q&A. — ABC

«En mon âme et conscience, une conscience bien informée et une conscience chrétienne, je suis arrivée à la conclusion que [l’égalité du droit au mariage] était la bonne chose à faire». Le nouveau Premier ministre australien travailliste a fait un «coming out» remarqué lundi soir sur la question du mariage homosexuel, dans l’émission Q&A diffusée sur la chaine australienne ABC.

 

«Le Nouveau Testament dit aussi que l’esclavage est une condition naturelle!» 

Interrogé par un pasteur de Brisbane qui lui demandait comment il pouvait soutenir le droit au mariage entre deux personnes de même sexe alors que la Bible le réservait à l’union entre un homme et une femme, le Premier ministre a répondu du tac au tac : «le nouveau testament dit aussi que l’esclavage est une condition naturelle! (…) Les condition humaines et sociales évoluent !» «Quel est le principe fondamental du Nouveau Testament? C’est un message d’amour universel»,  a-t-il poursuivi  et si nous sommes obsédés par une définition particulière de celui-ci à travers une forme de sexualité, je pense que nous manquons l’essentiel de ce  gospel social, personnel ou spirituel».  Une répartie qui lui a valu les applaudissements du public.

Reste à savoir si cette position tranchée sur un sujet très polémique en Australie suffira à renverser la vapeur : certains observateurs estiment que c’est risqué, alors que la parti travailliste est en difficulté à une semaine du premier tour de l’élection législative. Mais c’est courageux.