Proche-Orient: Deux soldats israéliens suspendus après un «Gangnam Style» avec des Palestiniens

FÊTE lors qu'ils patrouillaient à Hébron, les deux soldats ont décidé de se joindre à une fête avec des Palestiniens, dont certains sont connus pour leur proximité avec le Hamas...

Bérénice Dubuc

— 

Capture d'écran d'une vidéo montrant deux soldats israéliens danser avec des Palestiniens sur «Gangnam Style».
Capture d'écran d'une vidéo montrant deux soldats israéliens danser avec des Palestiniens sur «Gangnam Style». — 20 MINUTES

Un comportement «irresponsable» et «très dangereux». C’est ainsi que Tsahal a qualifié l’attitude de deux de ses soldats qui sont allés danser le «Gangnam style» avec des Palestiniens, dont certains connus pour leur proximité avec le Hamas.

Les deux soldats, qui appartiennent à la brigade d'infanterie «Givati», ont dû penser que la musique adoucissait les mœurs. Alors qu’ils patrouillaient à Hébron, en Cisjordanie, ils ont décidé de se joindre à une fête, rapporte le quotidien Haaretz. Portant casque, gilet pare-balles et même leurs armes, ils se sont mêlés aux convives et ont dansé avec eux sur le célèbre «Gangam Style» du Coréen PSY. Certains des convivies appartiennent au clan Jabari, affilié au Hamas. Ils ont même été filmés sur les épaules d’invités.

Enquête

La vidéo de leurs «exploits», publiée sur Internet mardi sous le titre «Des soldats israéliens dansent lors d’un mariage palestinien à Hébron», tourne en boucle dans les médias israéliens depuis mercredi et suscite la polémique: que ce serait-il passé si un conflit avait éclaté entre les soldats et les fêtards? Et si un civil s’était saisi d’une de leurs armes? Heureusement, la soirée s'est finie sans incident. 

Cependant, une enquête interne a été diligentée, et les soldats ont été suspendus. ​Selon un porte-parole de Tsahal, «les soldats ont été convoqués pour interrogatoire». L’armée israélienne cherche notamment à savoir si les soldats ont désobéi aux ordres et aux consignes de sécurité de base. Elle évoque un manque de responsabilité et de discipline qui aurait pu mettre en danger leur vie et avoir des conséquences graves.

>> Regardez la vidéo de la soirée: