La «volonté militante» «force» du rassemblement au PS

— 

no credit
9h - Julien Dray, proche de Ségolène Royal, sur France Info : «Tout le monde va compter, personne ne sera exclu. Les dirigeants socialistes ne peuvent pas s'opposer à cette volonté militante (...) Sa force, ce sont les militants»».

8h24 - François Hollande, premier secrétaire du PS et compagnon de Ségolène Royal:
«Pour ce qui est de la vie personnelle, le personnage que je suis n'a pas à en révéler les émotions».

7h34 - Dominique Strauss-Kahn, arrivé en deuxième position dans la primaire socialiste, loin derrière Ségolène Royal, sur RTL: «Nous avons constitué une force au PS avec laquelle il faudra compter demain».

01h52 - Résultat officiel, via l'AFP: Ségolène Royal remporte la primaire PS pour la présidentielle avec 60,62% des suffrages. DSK recueille 20,83%, Fabius 18,54%.

00h38
- Arrivée de Dieudonné devant le siège du PS, «pour faire comme les badauds, attendre les résultats».

00h20 - Jean-Luc Mélenchon, fabiusien, a fini de faire la gueule (lire ci-dessous). A la question «Restez-vous au PS?», il répond en souriant: «Je ne sais pas. Demandez-leur s'ils me gardent». Plus sérieux, il estime que c'est le vote des nouveaux militants qui «a changé la donne». Selon le sénateur de l'Essonne, «ils n'ont pas tenu compte des codes et des traditions du parti».

C'est un «revers pour la gauche du PS», juge-t-il. Mélenchon veut juger Ségolène Royal sur ses actes, voir «comment elle va se positionner». «Le centre gauche n'est pas la gauche, prévient-il. Il faut qu'elle fasse synthèse avec les autres forces de la gauche». Et de mettre en garde ses «camarades» qui pourraient croire qu'au coup de sifflet final le peuple va suivre».

00h15 - Claude Bartolone, bras droit Laurent Fabius, annonce le ralliement à Royal: «Préparons les affiches et la colle». «Ce qui compte maintenant, c'est de gagner la présidentielle, ajoute-t-il. Quant à la question de savoir si Fabius termine 2e ou 3, c'est une question secondaire.

00h08
- Mélenchon ne veut pas parler aux journalistes présents au siège du PS à Paris. Sur le ton de la plaisanterie, il dit quand même: «je fais le gueule, je me ramasse, j'économise».

Cambadélis confirme le ralliement du camp de Strauss-Kahn à Royal mais indique que «la révélation de ce soir, c'est DSK. Il va peser sur la campagne à venir».

00h00
Les patrons de fédération proches de DSK mettent les journalistes à la porte du Conseil régional d'Ile-de-France. Histoire de pleurer entre eux.

23h54
- «Sans attendre les résultats définitifs on peut d'ores et déjà dire que Ségolène Royal sera la candidate du parti à la présidentielle», déclare Stéphane Le Foll, directeur de cabinet de François Hollande chargé d'annoncer les résultats officiels, prévus pour 02h00.

23h41 - «
Elle a eu un discours rassurant pour ceux qui vivent dans les banlieues de merde comme moi», se réjouit un militant du 18e à Paris. "Elle est suprêmement intelligente", ajoute un autre militant.

23h37
- Première réaction de Ségolène Royal à Melle (Deux-Sèvres): «Je veux vous dire le bonheur que je ressens; Je suis très heureuse et je vis intensément ce moment de bonheur. Je veux d'abord retenir que les militants sont venus voter. Je veux remercier du fond du cœur les militants.

Demain, je parlerai de rassemblement. Ce soir, je veux méditer et vivre pleinement ce moment de bonheur. Ceux qui l'ont soutenu «ne seront pas déçu. Nous allons construire ensemble (...) cette page d'histoire écrite par les Français. Je vais rester moi -même.
Je veux incarner le changement, lui donner de la crédibilité et de la légitimité. Ce soir, cette légitimité m'a
été apporté et je veux remercier les militants. Demain, j'aurai la tache de rassembler tous les socialistes. Chaque militant doit être à son poste si on veut, autour des socialistes, rassembler toutes les forces de gauche et (...) gravir une montagne jusqu'en mai.»

23h35
- «Victoire historique, score sans précédent qui exprime le désir d'un changement profond de système. Les militants de ségolène royal ont été des porte parole d'une volonté populaire. Le phénomène n'a pas été que médiatique. Les socialistes sont ainsi fait qu'après le débat ils se rassembleront», se réjouit Jack Lang.

23h31 - C'est la débandade dans la section fabusienne du 14e à Paris. Ségo remporte 40% des voix, 32% pour DSK, 28% pour Fabius. Le secrétaire de section Etienne Mercier accuse les militants du Nouveau parti socialiste de ne pas les avoir soutenus.

23h30 «Je suis sûr que tout le monde fera la campagne présidentielle en veillant à ce que le projet socialiste ait un sens», estime Paul Quilès, un proche de Fabius.

23h28 - Plus de 1.000 commentaires au dernier post de DSK sur son blog.

23h25 - «63% pour Ségolène Royal. 18,6% pour Fabius. 17,6% pour DSK», annonce Jean-Louis Bianco sur 18% des bulletins dépoiuillés.

«Je vais faire une télé c'est agréable un soir comme ça», dit Jean-Paul Huchon, président de la région Ile-de France et proche de DSK.

23h12 - La section du 18e a fini de dépouiller. Nouvelle victoire de Ségolène Royale. Dans les couloirs, on la donne gagnante à plus de 60%.

23h07 - Les bruits de couloirs rue de Solférino annoncent pour Ségolène Royal: Nantes 60%
Maine et Loire: 70%
La Réunion 90%
Melle 65%
La roche sur Yon 73%
Paris 60%

23h04 - Attente fébrile autour de la section Chapelle Goutte d'Or de Jospin. Les résultats sont serrés. Des blagueurs ont mis la photo de Jospin dans l'enveloppe.

23h00 - «Les militants ont fait un choix clair» en faveur de Ségolène Royal à la primaire socialiste. «Il ne devrait y avoir qu'un seul tour», assure Bruno Le Roux, secrétaire national du PS aux élections.

22h58 - Section Jean-Baptiste Clément dans le 18e à Paris. 5,6% pour Ségo, 35,8% pour DSK, Fabius 11,06% et quelques votes blancs.

22h57 - Sur tout le département de l'Héraut, sur 30% des bulletins dépouillés, Ségo 75%, DSK 14%, Fabius 10%.

22h53 - La section Montrouge, à Paris: 22% pour Fabius, 36% pour DSK, 40% pour Royal

22h49 - Jean-Louis Bianco, proche de Ségolène: «résultats partiels mais encourageants, avec une de participation de 80%». La Fédération du Rhône (pro DSK) a dépouillé un tiers de ses bulletins: 64 pour Ségo, 25 pour DSK et 11 pour Fabius

22h48 - A la section Grandes carrières du 18è, à Paris, la tendance est de 44,3% pour Ségo, 41,4% pour DSK et 14,23% pour Fabius.

22h42 - Après le dépouillement des sections 6, 7 et 8 à Marseille, les mandataires de DSK reconnaissent que cela a été rapide mais, ajoutent-ils «tout est nickel».

22h37 - «Ségolène va l'emporter, on a gagné le pompon. Il va y avoir un renouvellement de génération et un signal fort pour les femmes», se réjouit Ferten Djendoubi, jeune candidate de 33 ans aux législatives contre un poids lourd de l'UMP, Guy Tessier.

22h35 - Dans le 18e à Paris, le dépouillement se poursuit. A la section Grande carrière, le tas de bulletins Ségolène Royal est le plus gros, mais suivi de près par Dominique Strauss-Kahn. A la section Chapelle Goutte d¹Or de Jospin, plutôt pro DSK, les résultats sont serrés. A la section Jean-Baptiste Clément, plutôt ségoliste, la candidate domine. Fabius est dans les choux partout.

22h33 - Section Nantes Centre: 271 inscrit, 200 votants. Ségolène Royal a 134 voix, DSK 54 et Fabius 22.

22h31 Les premiers résultats dans le Nord:
Lille-Moulins: 153 votants, 17 pour Fabius, 43 pour DSK et 93 pour Royal/
Vieux Lille: 169 inscrits, 116 votants: 16 pour Fabius, 64 pour Ségo et 37 pour DSK.
Lille Centre: 237 votants, 2 bulletins blancs, 37 pour Fabius, 117 pour Royal et 81 pour DSK.

22h30 - Un responsable de la section Internet annonce que 64% des votes iraients à Ségolène, 34% à DSK et des miettes pour Fabius

22h20 - Selon des responsables socialistes, le score de Royal pourrait dépasser les 55% dans la Somme. Dans le 8è arrondissement de Marseille, on observe une arrivée massive de "néo marseillais". Sur les 240 adhérents, on observe 70% de participation: 111 votes pour Ségo, 36 pour DSK, 20 Fabius.
A Villeurbanne, section royaliste, 484 votants se sont présentés.Les 100 premiers bulletins dépouillés donnent: 73 pour Ségolène, 16 DSK, 11 pour Fabius.

22h14 - La section Jean-Baptiste Clément, dans le 18è arrondissement de Paris, réputée ségoliste, est surprise du score de DSK, meilleur que prévu. Selon un assesseur, le résulltat sera "50% pour Ségo, 38% pour DSK et 12% pour Fabius"

22h12 - A Marseille, Benoit Payan secrétaire national du MJS : "C'est une victoire nette de Ségolène Royal". Il estime que le MJS ne voit aucun problème à travailler avec Royal. Dans la 7e section, sur 140 Inscrits: 123 votants, 123 valables, 96 pour Royal, 13 pour DSK, 14 pour Fabius.

22h05 - Dans le Nord, 10% des résultats sont connus: 70% des votes sont pour Ségolène Royal. Fabius est au coude à coude avec Strauss-Kahn selon Gilles Pargneaux, premier secrétaire fédéral du Nord. Cambadélis se dit très optimiste

22h clôture des bureaux de vote. Début du dépouillement à Marseille: quatre bulletins pour Ségolène Royal, un pour Fabius ou DSK.

21h58 Les derniers adhérents du 18è arrondissement de Paris se pressent pour voter. Les jospinistes craignent qu'ils choisissent Ségolène Royal.

21h53 Cinq personnes du Cran surgissent devant le siège du PS: "George Frêche est raciste, le PS doit l'exclure. Ses propos déshonorent le PS."

21h45 A Nantes, à un quart d'heure de la fin du vote, les premières tendances font état d’une participation "très forte”, “entre 75 et 80%" des militants

21h27 Arrivée de Jack Lang au siège de PS. «Mon nez pas petit sent que Ségolène sera largement élue. En même temps je n'ai aucune connaissance particulière de résultats», dit celui qui a rallié le camp ségoliste. Il confirme une forte participation.

21h00 - Devant le siège du PS, rue de Solférino à Paris, il pleut, quelques adhérents viennent voter.

20h55 - Patrick Mennucci, proche de Ségolène parle d"'ambiance studieuse et de particpation importante" , à Paris. Son camp reste positif.

20h42 - "Il y aura un record historique de participation à 22h00", prédit François Hollande qui vient de voter dans son fief de Tulle (Corrèze).

20h41 - L'électricité revient à Lille.

20h16 - "Je viens de l’apprendre Ségolene vient de roter à 20h16 et Hollande est bourré depuis 19h45 ...quel évènement" Commentaire de Company of heroes sur 20 Minutes.fr

20h10 - Le bureau de la fédération socialiste à Lille est dans le noir depuis dix minutes, comme tout le quartier. Les urnes sont éclairées avec des lampe-torches.

20h00 - La moitié des adhérents de la section de Convention, à Paris 15e, ont déjà voté. Dans le bureau réputé proche de DSK, la majorité des adhérents assure qu'ils ont voté pour Royal...

19h57 - 55% à 59% pour Royal. Cest ce qui se murmure dans le camp de DSK.

19h30 Ségolène Royale vient de voter dans son fief de Melle (Deux-Sèvres). Elle déclare les propos de Georges Frêche sur la couleur de l'équipe de France "insupportables".

19h27 - Vu sur les blogs. "D'après les premières estimations de ma fédération de l'Hérault
SR : 130 %
LF et son pote mélenchon : - 10 %
DSK : On a perdu l'urne
signé Baron George Frêche". Commentaire aux estimations de Versac

19h14 - «Ségolène va gagner ce soir», assure Christophe Caresche, un proche de la candidate.

18h55 - "On est fier de vous, on est fier de vous!". Les habitants de Sarcelles (Val d’Oise) saluent DSK et son épouse Anne Sinclair qui viennent de voter.

18h47 - "Il y a du monde partout", se réjouit Marie-Pierre de la Gontrie, vice-présidente PS de la région Ile-de-France et pro-Strauss-Kahn, qui fait le tour des sections en voiture.

18h31 - Sortie de Martine Aubry, qui vient de voter à Lille. Refusant tout commentaire, elle préfère jouer à l'arroseur arrosé en prenant en photo avec son téléphone portable la horde de photographes qui l'assaille.

18h20 Les proches de Dominique Strauss-Kahn n'ont toujours rien prévu pour sabrer le champagne dans la soirée. Mauvais pronostic ?

18h07 En direct de la blogosphère. Versac se lance dans le pronostic.
Ségolène Royal: 49%
Laurent Fabius: 24%
Dominique Strauss-Kahn: 21%
Blancs et Nuls: 6%
76 personnes lui ont déjà répondu et vous?


17h27 "Au Maroc le Lycée de Casablanca a voté 70% pour Ségolène, et en Blegique, 60% des adhérents l'ont désignée", se réjouit un militant socialiste marseillais, membre du staff de Royal.

17h05 "Tout ce que je peux vous assurer, c'est que je n'ai pas voté blanc": Jospin vient de voter et refuse de donner son pronostic. Dans le bureau de vote, il fait chaud, très chaud mais l'ambiance est bonne.

16h55 Lionel Jospin arrive pour voter dans sa section "La Chapelle-Goutte d'Or" du 18e arrondissement à Paris. Et demande aux caméras de télévision de "rester" dehors".

16h25 Le bras droit de Ségolène Royal Patrick Mennucci, vient de voter à Marseille. Pour lui, il "n'y a pas de doute, Ségolène va gagner". La campagne "a été longue et efficace", ajoute-t-il. Personne ne pourra dire qu'il n'était pas informé".

16h09 – Dépêche AFP : Dominique de Villepin assure qu’à l'évidence il ne faut pas «pas imiter» le PS en se lançant «dans des primaires à l'intérieur de l'UMP».

16h00 et quelques minutes… - Laurent Fabius vote dans son fief du Grand-Quevilly, la ville de Seine-Maritime dont il est premier adjoint au maire. «C'est le premier tour. Je suis tout à fait tranquille. J'espère que les militants vont choisir clairement la gauche».

16h00 - Les militants socialistes commencent à voter. Ils ont six heures pour départager les trois prétendants.

13h13 «Le bon sens va l’emporter (...) Aujourd’hui, ce soir, c’est le premier acte de notre marche vers la reconquête du pouvoir» : Ségolène Royal va gagner dès le premier, estime Jack Lang sur I-télé.

13h00 Les 30 bureaux de vote de la Réunion ouvrent leur porte. Avec quelque 2.000 membres, cette fédération regroupe plus de la moitié des socialistes de l’Outre-mer.

12h38 «Je sens un espoir comme en 81. En 81, l’espoir c’était la gauche mitterrandienne contre le social démocrate Rocard. En 2006, c'est la bobo socialo urbaine contre la gauche du peuple.
Avant de voter, posez vous la question: pour passer de 48% (score naturelle de la gauche) à 50 %, il faut que les ouvriers et les employés qui ont voté front national au 1er tour, se déplacent pour nous. (…) » Réaction de France au débat sur les primaires au PS.

12h30 Ségolène Royal se déclare «sereine» et «confiante», à Poitiers, où elle a posé la première pierre d’un lycée entièrement écologique.

12h00 Fermeture du bureau de vote de Nouvelle-Calédonie. «La campagne a consisté en un banquet républicain. La grande majorité des adhérents est favorable à Ségolène Royal, mais Dominique Strauss-Kahn a quelques soutiens. Je crois que Laurent Fabius n’en a qu’un seul», a expliqué le secrétaire de section Atélémo Moléana.

12h00 Ouverture de quatre sections du Pas-de-Calais - dont celle de Liévin, la plus importante de France. La fédération du département a obtenu que certaines de ses sections les plus nombreuses puissent commencer à voter plus tôt, du fait de la concentration d'ouvriers postés.

11h45 François Hollande déclare à l’AFP que «seul son directeur de cabinet Stéphane Le Foll», est habilité à donner les résultats de la primaire qui «engageront la responsabilité du parti».

06h00 Ouverture du premier bureau de vote, en Nouvelle-Calédonie pour les 35 adhérents socialiste de l’île. Atélémo Moléana, secrétaire de la section a confectionné lui-même une urne dans un carton, qu’il a posée sur la table de sa cuisine, tandis que son bureau fait office d’isoloir.