Naissance rare d'un lion d'Asie au Muséum au Besançon

PLANETE Il ne reste que 350 lions de cette espèce dans la nature dans le monde...

avec AFP

— 

Illustration: Un bébé lion d'Asie, au zoo de Paignton, en Angleterre, en décembre 2012.
Illustration: Un bébé lion d'Asie, au zoo de Paignton, en Angleterre, en décembre 2012. — Richard Austin / Rex Fe/REX/SIPA

Un bébé lion d'Asie, une espèce rare, classée en danger sur la liste rouge de l'Union internationale pour la conservation de la nature, est né le 14 août au Jardin zoologique du Muséum de Besançon (Doubs), a annoncé ce jeudi l'établissement.

La vidéo de France 3 Franche-Comté:

«Il s'agit d'une petite femelle. Elle est en pleine forme. Nous l'observons à distance dans la fauverie grâce à un système de caméras», a raconté à l'AFP Gérard Galliot, conservateur en chef du Muséum.

130 kg à 2 ans

«La petite lionne sera allaitée par sa mère durant environ six mois, même si elle commencera également à se nourrir de viande dès l'âge de 2 mois», a-t-il ajouté. Elle pèse un peu plus de 1,5 kg et devrait prendre plus d'un kilo par semaine pour atteindre 130 kg à deux ans.

Son père Téjas, né au zoo de Bristol (Royaume-Uni) est arrivé en 2008 à Besançon à l'âge de 4 mois et demi. Quant à sa mère, Shiva, elle est née à Besançon en 2005.

D'ici deux mois, le lionceau et sa mère sortiront en alternance avec le mâle car «par instinct de protection maternelle, la femelle n'accepte pas encore la présence du mâle».

Espèces en voie de disparition

Le Muséum de Besançon est un des rares établissements labellisés «Musée de France» à posséder des collections vivantes. Il participe au programme européen d'élevage de lion d'Asie depuis 2000.

Selon lui, il reste à peine 350 lions d'Asie (Panthera leo persica) dans la nature (contre 100.000 lions d'Afrique) dans la forêt de Gir en Inde et moins de 100 individus en Europe dans des zoos. «On a choisi de privilégier le vivant en conservant des espèces en voie de disparition, comme le lion d'Asie que l'on trouvait dans des arènes il y a plus de 2.000 ans», a dit Gérard Galliot.

Situé au coeur de la Citadelle de Vauban, inscrite en 2008 par l'Unesco sur la liste du Patrimoine mondial, le Jardin zoologique du Muséum de Besançon enregistre chaque année, 100 à 150 naissances.