Australie: Un petit garçon perdu dit avoir survécu grâce à des kangourous

MONDE Les animaux auraient tenu chaud à l’enfant, âgé de 7 ans, qui s’était égaré...

E.O.

— 

Illustration: Des kangourous, en Australie.
Illustration: Des kangourous, en Australie. — CHAINE ANAIS/SIPA

Une froide nuit passée aux côtés de kangourous. Le petit Simon Kruger, 7 ans, a été retrouvé dimanche, près de 24 heures après sa disparition dans le parc de Deep Creek, dans le sud-est de l’Australie. Le garçon, qui déjeunait dans le parc avec ses deux parents et son petit frère, s’est éloigné et est entré dans la proche forêt, pour cueillir des fleurs et offrir un bouquet à sa mère.

Les parents ont donné l’alerte et un important dispositif de recherche a été mis en place. «Je voyais les hélicoptères mais eux ne me voyaient pas», a raconté Simon aux télévisions. L’enfant a finalement été repéré près d’un jour après sa disparition, et a pu retrouver ses parents soulagés.

«Sa veste sentait le kangourou»

«Papa, je vais bien, j’ai dormi sous un arbre avec des kangourous», a-t-il dit à son père, selon le journal The Australian.

De fait, «sa veste sentait la verdure et le kangourou», a indiqué sa mère à la chaîne 7 News. D’après le père, «un kangourou s’est approché de lui, a mangé les fleurs qu’il avait cueillies et s’est endormi près de lui». «Je pense que Dieu a envoyé un kangourou pour qu’il ait chaud». Dieu ou pas, l’animal a effectivement dû aider le petit garçon à passer la nuit: la température dans cette zone ne s’élève pas à plus de 6°C la nuit.