Pourquoi les internautes posent avec des têtes de licornes

Matthieu Goar

— 

Capture d'écran du compte instagram de @lashoegal, une internaute pratiquant l'#unicorning, le 29 juillet 2013. 
Capture d'écran du compte instagram de @lashoegal, une internaute pratiquant l'#unicorning, le 29 juillet 2013.  — DR

Dans la galaxie des tendances du Web, bienvenue à l’Unicorning. Mise au goût du jour lors d’un match de baseball par Andy San Dimas, récemment filmée en train de tester le premier film X avec Google Glass, cette tendance est en train de conquérir le Web (comme le planking, le desk safari, le harlem shake…). Le principe est simple: il suffit de se faire prendre en photo (n’importe où) avec une tête de licorne à la place du visage, puis de poster le chef-d’œuvre sur les réseaux sociaux, avec le hashtag  #unicorning, comme le rappelle le site huffingtonpost.fr qui relaye l'information:

Les proches d‘Andy San Dimas y ont très vite été de leur petite photo:

L’actrice avait elle terminé au poste le soir de son premier #unicorning. Elle avait même réussi à convaincre l’agent de poser avec une tête de licorne:

La mode  a depuis  envahi la toile, notamment grâce aux étudiants, comme lors de cette course:

Si les clubbers s’y sont très vite mis, les chats n’ont pas non plus échappé à cette novelle tendance:

Mais une dérive est en train de voir le jour. Sans masque, ni accessoire, les internautes se mettent à pratiquer l’#unicorning en se plaquant des cornets de glaces sur le front:

Ce qui amène donc des jeunes filles à poster ce genre de photos.