Rio: Cachez ces seins (de sable) que le Pape ne saurait voir

INSOLITE Les sculpteurs de femmes en sable de la plage de Copacabana ont dissimulé les courbes de leurs œuvres avant l'arrivée du Pape François...

C.P.
— 
Un sculpteur de sable sur la plage de Copacabana au Brésil.
Un sculpteur de sable sur la plage de Copacabana au Brésil. — Felipe Dana/AP/SIPA

Rio, le paradis du monokini et le temple de la sensualité, doit-il s’assagir pou accueillir les JMJ? Alors que le Pape François se rendra dans le pays du 22 au 28 juillet, le sujet fait débat.

Plusieurs sculpteurs de sable de la célèbre plage de Copacabana où le pape doit s’adresser à la jeunesse pour les JMJ le 25 juillet ont appelé à couvrir les courbes de leurs statues de femmes dénudées.

«Mon travail est de fabriquer des femmes de sable, mais par respect pour le pape et sur le lieu précis où il doit donner sa bénédiction, j’ai changé leur accoutrement», a déclaré le sculpteur Ubiratan dos Santos, qui a affublé sa starlette à plat ventre en maillot deux pièces d’une petite jupe plissée pour l’occasion et couvert la poitrine des autres .

Mais tous les artistes locaux ne l’entendent pas de cette façon. Lan, un célèbre caricaturiste de la ville l’a dit haut est fort au quotidien O Globo: «Les courbes font partie de l’imaginaire collectif de la ville et il n’était pas nécessaire de couvrir ces sculptures».