Attentat de Boston: Une photo de Tsarnaev en une de «Rolling Stone» crée la polémique

MEDIA Postée mardi sur Facebook, la une du prochain numéro du magazine avait déjà recueilli plus de 4.700 commentaires ce mercredi matin, rapporte CNN sur son site Internet...

C.P.

— 

La une du prochain numéro du magazine américain «Rolling Stone» postée sur sa page Facebook.
La une du prochain numéro du magazine américain «Rolling Stone» postée sur sa page Facebook. — Facebook

«Mauvais goût», «écœurant», «dégoutant»: le choix du magazine américain Rolling Stone de reproduire une photo du terroriste présumé Dzhokhar Tsarnaev en une de son numéro à paraître le 3 août défraye la chronique aux Etats-Unis.

Un cliché trop «rock»

La photo n’est pas inédite: ce cliché avait été mis en ligne par Tsarnaev lui-même et repris par de nombreux médias. Mais ce qui choque, c’est la pose, la tenue et le cadrage de ce portrait du jeune homme qui sème la confusion sur un magazine connu pour ses photos de rock stars et célébrités en couverture.

«Oh regardez, Rolling Stone magazine «glamourise» le terrorisme. Super. Je n’achèterai PAS ce numéro, ni aucun autre à l’avenir», commente ainsi une internaute citée par CNN. Sur Facebook, des habitants de Boston réagissent aussi violemment en se disant « personnellement offensés» par ce choix iconographique.

Une enquête à charge

Le magazine, lui, défend son choix en pointant l’enquête de fond menée sur le personnage du présumé terroriste dont le procès a démarré à New York. Sur la couverture, on peut ainsi lire en appel de une: «Le bomber. Comment un étudiant populaire et prometteur a été délaissé par sa famille, est tombé dans l’islam radical et est devenu un monstre.» Pas très glam en effet.

Cette titraille violente s’est d’ailleurs attirée sur Twitter les foudres d’autres critiques, pour des raisons diamétralement opposées: celles du mouvement «Free Jahar» en faveur de la libération du présumé terroriste (aussi appelé Jahar).