Etats-Unis: Le smartphone indispensable... même au lit

ETUDE Un jeune Américain sur cinq reconnaît s'en servir pendant ses ébats sexuels, selon un sondage publié dans le «Los Angeles Times»...

C.P.
— 
Femme sur un lit avec un téléphone.
Femme sur un lit avec un téléphone. — OJO Images / Rex Features

Ah, le romantisme! Si vous décidez de conclure avec votre «date» américain/e, ne vous formalisez pas: il y a de bonnes chances pour que son smartphone soit aussi de la partie. Pour consulter une alerte, répondre à un mail… ou filmer vos ébats? L’étude Harris Interactive sur les habitudes des utilisateurs de smartphone ne le dit malheureusement pas. Ou heureusement, à vous de voir. 

Mais au total, 9% des sondés reconnaissent se servir de leur téléphone pendant leurs relations sexuelles. Une proportion qui explose à 20% chez les 18-34 ans.

«Une extension d’eux-mêmes»

«Les gens considèrent leur smartphone comme une extension d’eux-mêmes et l’emportent partout où ils vont, même dans les endroits les moins orthodoxes, de la douche aux transports en commun, de la table de restaurant à la chambre», explique le communiqué de l’étude. 

Finalement, se servir de son téléphone au lit reste quand même beaucoup moins fréquent que de le faire à l’église (19%) ou au volant (55%). Et beaucoup moins dangereux.