Nicolas Sarkozy raille la teinture de François Hollande, et pourtant...

POLITIQUE Selon un confidentiel publié mardi par le site de «L'Express», l'ex-chef de l'Etat se moque volontiers du physique de son successeur...

C.P.

— 

Nicolas Sarkozy lors de son intervention télévisée du 29 janvier 2012.
Nicolas Sarkozy lors de son intervention télévisée du 29 janvier 2012. — IONEL BONAVENTURE-P/SIPA

«Tu l'as vu, ce petit gros ridicule qui se teint les cheveux. T'en connais, toi, des hommes qui se teignent les cheveux?» Voilà, selon le site de L’Express, comment Nicolas Sarkozy parlerait en privé de François Hollande.

Une attaque sur le physique qui, certes, ne contribue pas à élever le débat politique, mais qui a aussitôt interpellé les fins observateurs du quinquennat Sarkozy. Selon une «analyse rhétorico-capillaire» de l’ex-Président publiée dans Slate au lendemain de son interview télévisée du 29 janvier 2012, il y a en effet de fortes suspicions (photos à l’appui) que Nicolas Sarkozy ait lui-même cédé aux sirènes de la coloration capillaire pour masquer ses cheveux plus que grisonnants à l’approche de la présidentielle de 2012.

Une pure vacherie donc.