Pluie de pigeons morts à Bar-le-Duc

INSOLITE Les oiseaux n'ont plus la force de voler...

M. Go.

— 

Capture d'écran d'une vidéo de présentation par le site de vente aux enchères Pipa de Bolt, un pigeon voyageur belge.
Capture d'écran d'une vidéo de présentation par le site de vente aux enchères Pipa de Bolt, un pigeon voyageur belge. — 20minutes.fr

Inquiétude sur Bar-le-Duc. Depuis quelques jours, comme dans un film apocalyptique, des cadavres de pigeons s’accumulent dans le quartier de la ville haute, particulièrement rue du Jard. «Depuis une dizaine de jours, des pigeons tombent comme des mouches», explique le quotidien L’Est républicain. Inquiets, les riverains n’hésitent pas à évoquer une maladie ou un empoisonnement.

>> Un phénomène de ce type était arrivé aux Etats-Unis en 2012

Les témoignages des habitants recueillis par le journaliste de L’Est républicain sont édifiants. «D’habitude, lorsque mon bus s’approche des pigeons, ils s’envolent. Mais, cette fois, ils n’ont pas bougé. Je suis sûr qu’ils étaient déjà à moitié morts», explique Nacer Amir, chauffeur de la ligne 1. «J’en ai vu deux s’écraser sous mes fenêtres. C’est vraiment bizarre», explique une habitante. «Et c’est venu du jour au lendemain. Les pigeons sont amorphes et crèvent. La seule explication, c’est qu’ils sont empoisonnés», poursuit-elle, inquiète, comme une de ses voisines. «On ne peut plus ouvrir nos fenêtres. Car les pigeons rentrent et n’arrivent plus à ressortir puisqu’ils ne peuvent plus voler. En fin de semaine, j’en ai retrouvé un dans ma chambre.»