San Francisco: Nu, il fait de la gymnastique et attaque les passagers du métro

INSOLITE L'homme a été identifié comme un acrobate de 24 ans. Il pourrait être prochainement inculpé...

P.B.

— 

Yeiner Garizabalo a semé la panique dans le métro de San Francisco.
Yeiner Garizabalo a semé la panique dans le métro de San Francisco. — DR

Salto arrière, grand écart, rondade, appui tendu renversé... Les mouvements impressionneraient tout professeur d'EPS. Mais réalisés par un homme nu, qui s'en est pris à des usagers, ils ont surtout semé la panique dans le métro BART de San Francisco, le 10 mai dernier. Filmée par une guichetière, la vidéo n'a été mise en ligne que lundi et est devenue virale mercredi, avec plus de 300.000 vues.

>> La vidéo contient des images qui peuvent choquer et de la nudité frontale

 


Selon la police, Yeiner Garizabalo est un acrobate de 24 ans. Il a été arrêté (vidéo) et a subi une évaluation psychiatrique avant d'être relâché 48 heures plus tard. Avec la mise en ligne du clip, le procureur pourrait cependant disposer d'assez d'éléments pour une inculpation pour coups et blessures, selon le San Francisco Chronicle.

 

Une crise inexpliquée

L'acrobate a d'abord poussé une jeune femme avant qu'un imposant employé de maintenance n'intervienne, permettant à l'usagère de se réfugier dans la cabine de la guichetière. Alors que la police a mis huit minutes à arriver, l'homme a continué ses mouvements de gymnastique et de s'en prendre aléatoirement à d'autres passagers, encore une fois défendus par l'employé. Duane Bullard explique à NBC qu'il a réagi car c'était «la seule chose à faire». «Tout le monde filmait et personne n'aidait. Je me disais que ça aurait pu être ma sœur ou ma mère, il fallait faire quelque chose.»

Yeiner Garizabalo appartenait à une troupe de cirque, les ClownSnotBombs. Selon son leader, il avait arrêté de venir à l'entraînement quelques jours avant l'incident. «Il était très stressé, comme s'il souffrait d'une dépression nerveuse», spécule-t-il. La police n'a pas précisé si une analyse toxicologique avait été effectuée en mai.