Un prince saoudien privatise Disneyland Paris

INSOLITE Pour la modique somme de quinze millions d'euros...

A.Ch.

— 

Une parade à Eurodisney en mars 2007.
Une parade à Eurodisney en mars 2007. — F.GUILLOT / AFP

Pour éviter les files d’attente interminables devant Space Mountain, le prince Fahd al-Saoud a trouvé la solution: il a privatisé des attractions pour sa soixantaine d’invités durant son séjour de trois jours fin mai. Le service des réservations spéciales du parc a confirmé que «l’événement a été organisé à titre privé» pour la somme de 15 millions d’euros.

Cela a permis aux invités du prince d’avoir un accès privatif à certaines attractions et espaces, qui leur étaient réservés avant l’ouverture et le soir. Des spectacles sur mesure ont également été présentés aux convives, avec «des personnages rares» de Disney. Tout cela encadré par un «service de sécurité spécial» pour assurer la tranquillité de Fahd al-Saoud, un des meilleurs clients du parc, qui y fêtait cette fois l’obtention de son diplôme.