«Chelou», «bombasse» et «boson de Higgs» font leur entrée dans le «Petit Robert»

LANGUE Comme chaque année, le dictionnaire ouvre ses pages aux évolutions de la langue française, mais aussi aux expressions qui ont marqué l'année écoulée...

Bérénice Dubuc avec AFP

— 

Un dictionnaire.
Un dictionnaire. — CHARLOTTE GONTHIER/20 MINUTES

Quel est le rapport entre le triple A, une bombasse et Lionel Messi? Ils font tous les trois leur entrée dans l’édition 2014 du Petit Robert. En librairie le 6 juin, en même temps que son rival Le Petit Larousse 2014, ce dictionnaire de la langue française «reflète les besoins et les richesses de l’actualité et donne au lecteur les moyens d’exprimer le monde actuel», disent les éditions Le Robert.

Comme chaque année, il a ouvert ses pages aux évolutions de la langue française, mais aussi aux expressions qui ont marqué l’année écoulée. Pas étonnant donc d’y trouver l’adjectif «décomplexé» cher à la droite de Jean-François Copé, lui-même intégré à l’édition 2014 des noms propres, le «low cost», le «triple A» ou le fameux «boson de Higgs», que les scientifiques ont cru avoir trouvé (ou pas mais en fait si) cette année. De nouveaux mots familiers, tels «kéké» (frimeur), «modeux», «clasher», «choupinet» (mignon), «psychoter» ou l’incongru «hénaurme», variante du traditionnel «énorme».

«Microblog»,  «dim-sum» et le pape François

Passés au crible des lexicographes, déboulent aussi dans Le Petit Robert des mots issus des nouvelles technologies comme «texter» (écrire des textos), «itinérance», «viralité» et «microblog», mais aussi les expressions «transgénérationnel» et «interprofession», «nobéliser» (de prix Nobel) ou «goncourable» (susceptible de décrocher le prix Goncourt), et les moins sympathiques «PCB», composé chimique très toxique, et «conspirationniste», défendant la théorie d’une conspiration organisée pour manipuler l’opinion.

Comme chaque année, de truculents mots de la francophonie ensoleillent également le dictionnaire: «bas-culotte» (collant), «patenteux» (bricoleur ingénieux) ou «traîneux» (personne désœuvrée) venus de l’inventif Québec, la «fricadelle» (saucisse panée) ou le «broi» (fouillis) arrivés de Belgique tandis que les Suisses, fidèles à leur réputation, aiment «agender» (fixer une date). Les amateurs de gastronomie asiatique seront également ravis de savoir que les «dim-sum» chinois sont désormais au répertoire de la langue de Molière.

Le Petit Robert des noms propres 2014, disponible le 13 juin, fait pour sa part entrer de nombreux auteurs et cinéastes, tels Philippe Djian, Jim Harrison, Jacques Tardi, Yasmina Khadra, Michel Hazanavicius ou Jacques Audiard, mais aussi le pape François, Xi Jinping, qui succède à Hu Jintao à la tête de la Chine, le Nobel de physique Serge Haroche, les footballeurs Lionel Messi et Cristiano Ronaldo, ou encore les surnoms des équipes de rugby de Nouvelle-Zélande, les All Blacks , d’Australie, les Wallabies, et les Springbocks d’Afrique du Sud.