La victime du «cannibale de Miami» donne de ses nouvelles

FAITS DIVERS Le SDF de 66 ans qui s'était fait manger le visage apparaît dans une vidéo, un an après avoir été sauvagement attaqué...

E.O.

— 

Ronald Poppo, la victime du «cannibale de Miami», dans une vidéo diffusée le 21 mai 2013.
Ronald Poppo, la victime du «cannibale de Miami», dans une vidéo diffusée le 21 mai 2013. — Capture d'écran/Youtube

Ronald Poppo se remet, doucement, de ses blessures. Un an après s’être fait déchiqueter le visage par un homme surnommé le «cannibale de Miami», ce SDF de 66 ans a adressé un message de remerciement à tous ceux qui l’ont soutenu dans l’épreuve.

L’homme, qui a perdu dans l’attaque son nez, ses deux yeux et 80% de son visage, a appris durant sa convalescence à jouer de la guitare. Dans une vidéo diffusée mardi par l’hôpital Jackson Memorial de Miami, il apparaît assis sur un lit, affublé d’une casquette, effectuant quelques accords sur un instrument.

«Les personnes qui sont dans ma situation ont besoin d’être aidées», déclare-t-il ensuite, avant de «remercier les gens qui ont eu (pour lui) des élans de tendresse». «Je serai à jamais reconnaissant», conclut-il dans ce court clip d’une quarantaine de secondes.

Le 26 mai 2012, Ronald Poppo avait été sauvagement agressé par un homme de 31 ans, Rudy Eugene, qui lui avait littéralement mangé le visage. L’homme avait été abattu par la police, après  avoir dévoré sa victime durant 18 minutes.