Des opposants au mariage pour tous font croire à la mort d’un manifestant

DÉCRYPTAGE ls ont publié de faux articles sur les sites du «Monde» et TF1, ainsi qu'un faux tweet d'I-Télé...

M.Gr.
— 
Lors de la «Manif pour tous» à Paris, le 21 avril 2013.
Lors de la «Manif pour tous» à Paris, le 21 avril 2013. — V. WARTNER / 20 MINUTES

Des opposants au mariage pour tous ont fait fort. Comme le rapporte Le Lab ce mardi, ils ont tout simplement inventé la mort d'un des leurs, ce week-end, en créant un faux site de TF1 et un faux article du Monde.fr, relayés par une faux tweet de I-Télé.

C’est vendredi, juste après l'annonce de la validation intégrale par le Conseil constitutionnel de la loi légalisant le mariage et l'adoption pour les couples de même sexe, que cette affaire prend sa source. Ce soir-là, 200 à 300 manifestants se réunissent près du Panthéon, à Paris.

L'un d'entre eux est alors filmé en train de verser une bouteille d'allume feu par terre. L’homme, qui essaye ensuite de l'embraser, sans y parvenir, est alors arrêté. En fin de soirée, vendredi, le ministre de l'Intérieur Manuel Valls «condamne vivement la violente agression d'un individu (…) manifestant (qui) a aspergé le visage d'un commissaire d'un liquide allume-feu», dans un communiqué.

Faux articles et tweet effacé

Dimanche, alors que des soutiens de ce manifestant ont déjà publié des tweets, ceux-ci vont aller beaucoup plus loin, en publiant de faux articles. D'abord sur l'adresse www.tf1news.cu.cc (désormais bloquée), qui reprend la maquette du véritable site de TF1. Au détail près qu'un faux article, titré «Drame: un militant de la Manif pour Tous décède» y a été intégré. Le nom de domaine, où est hébergée cette fausse page, délibérément proche de celui du véritable site de TF1, est censé faire illusion.

L'article, qui raconte notamment qu'un «membre de la manif pour tous est mort des suites de ses blessures après une intervention policière pour le moins musclée qui a mal tourné», se termine par «une vidéo de l'incident», «offerte» en exclusivité par TF1 news. Publiées en réalité par l'agence Line Press, il s’agit d’images qui ont été isolées par un sympathisant UMP sur son compte YouTube.



Relayé sur Twitter, le faux article est rapidement repris sur des sites d'extrême droite comme Fdesouche, qui a depuis supprimé son post.

Parallèlement, Le Lab rapporte qu'un certain Napoléon met en ligne, toujours dimanche matin, un article du Monde portant le même titre.

#Manifpourtous Un manifestant décédé suite à des violence policières (Le Monde) twitter.com/tprincedelamou…
— Napoléon (@tprincedelamour) 19 mai 2013

 

Une fausse info que le même Napoléon tente de  booster, en relayant un faux tweet d'I-télé, prétendument effacé par la chaîne d'info en continu.

#Manifpourtous Disparition d'un manifestant: Valls tenterait-il de dissimuler une bavure? (cf tweet supprimé i télé) twitter.com/tprincedelamou…
— Napoléon (@tprincedelamour) 20 mai 2013

 

Sauf que, là encore, tout était faux. Contactée par le Lab, la préfecture de police de Paris a d’ailleurs démenti catégoriquement tout décès de manifestant, indiquant que la pseudo victime avait été «déférée au parquet».