Inde: Une infirmière revend un bébé sur Facebook

INSOLITE C'est le propre père de l'enfant qui l'avait vendu dans un premier temps…

Corentin Chauvel

— 

Une infirmière (à gauche) arrêtée pour avoir revendu un bébé sur Facebook, le 24 avril 2013, à Ludhiana (Inde).
Une infirmière (à gauche) arrêtée pour avoir revendu un bébé sur Facebook, le 24 avril 2013, à Ludhiana (Inde). — STR / AFP

Sombre histoire en Inde où un bébé a terminé en vente sur Facebook. Quatre personnes impliquées dans l’affaire, dont le père et le grand-père du nourrisson, ont été arrêtées, rapporte ce mercredi l’agence Asian News International, citée par le Times of India.

Tout a commencé au début du mois dans un hôpital de Ludhiana (Pendjab) où une mère a donné naissance à un bébé. Ivres, le père et le grand-père de l’enfant se sont emparés de l’enfant afin de le revendre immédiatement. Ils avaient auparavant indiqué à la mère que le nourrisson était mort.

Une large plus-value

Dans un premier temps, les deux hommes l’ont revendu à une infirmière de l’hôpital pour 45.000 roupies (environ 640 euros). Cette dernière a à son tour monnayé le bébé auprès d’une autre collègue pour beaucoup plus cher: 300.000 roupies (environ 4.250 euros).

Puis la deuxième employée a posté une annonce sur Facebook, proposant le nouveau-né pour la somme de 800.000 roupies (environ 11.350 euros). C’est l’un de ses proches, un homme d’affaires de New Delhi, qui a finalement acheté le bébé. Mais la mère de l’enfant a fini par savoir la vérité et a prévenu la police, qui a pu remonter le fil de l’affaire et le retrouver dans la capitale indienne. Son dernier «propriétaire» est en fuite.