La compagnie aérienne Samoa Air va faire payer ses passagers en fonction de leur poids

INSOLITE C'est une première mondiale...

Corentin Chauvel

— 

Capture d'écran du site de la compagnie aérienne Samoa Air présentant l'un de ses avions.
Capture d'écran du site de la compagnie aérienne Samoa Air présentant l'un de ses avions. — 20minutes.fr

«C’est la façon la plus juste de voyager». Samoa Air a indiqué qu’elle allait devenir la première compagnie aérienne au monde à faire payer à ses passagers leur billet en fonction de leur poids, rapporte ce mardi le Sydney Morning Herald. Autant dire qu’il ne fera pas bon avoir des kilos en trop pour se rendre avec cette compagnie dans ces îles du Pacifique.

«Il n’y a pas de frais supplémentaires pour les bagages ou quoi que ce soit d’autres. Il y a juste qu’un kilo est un kilo», a expliqué Chris Langton, l’un des responsables de Samoa Air, à ABC Radio, citée par le quotidien australien. Chris Langton ne cache pas que les personnes en surpoids sont particulièrement visées par ce système. Celui-ci se dit persuadé que cela permettra de promouvoir la lutte contre l’obésité qui touche particulièrement les îles Samoa.

1 dollar par kilo pour la plus courte distance

D’après le Sydney Morning Herald, le nouveau système tarifaire est le suivant: 1 dollar (environ 0,77 euro) par kilo pour la distance la plus courte de la compagnie et le prix peut s’élever jusqu’à 4,16 dollars (environ 3,2 euros) par kilo pour une distance plus longue. Pour Chris Langton, c’est le système du futur, vantant également ses mérites pour les familles avec enfants qui paieront nettement moins chers qu’avant.

La compagnie aérienne, qui n’opère qu’à petite échelle dans le Pacifique, est soutenue par les autorités du pays qui estiment que cela devrait accroître de la même manière la sécurité des avions puisque le poids exact des passagers sera ainsi connu. «Au final, peu importe leur poids du moment que leur voyage est sécurisé», assure un porte-parole au Sydney Morning Herald. Le quotidien rappelle qu’un économiste norvégien avait déjà prôné ce système afin de permettre une meilleure maîtrise de l’usage du carburant tandis qu’aux Etats-Unis, plusieurs compagnies aériennes forcent déjà les personnes obèses à payer deux sièges au lieu d’un.

Et vous, qu’en pensez-vous? Seriez-vous prêts à payer votre billet en fonction de votre poids? Donnez-nous votre avis dans les commentaires ci-dessous.