«Fifty Shades of Grey» à l'origine d'un divorce

INSOLITE Une Britannique de 41 ans a demandé le divorce après avoir lu le livre érotique à succès «Cinquante nuances de Grey». Son mari refusait de s'adonner aux jeux coquins des protagonistes du best-seller...

A.G.
— 
Le premier tome de la saga érotico-sado-maso «Fifty Shades of Grey».
Le premier tome de la saga érotico-sado-maso «Fifty Shades of Grey». — Jeff Blackler / Rex Fea/REX/SIPA

Le phénomène littéraire  «Fifty Shades of Grey» était censé entraîner un baby boom dans les pays anglo-saxons… et non des divorces! Un couple vient pourtant de se séparer outre-Manche à cause du livre érotico-sado-maso de E.L. James, rapporte le DailyMail. Une femme de 41 ans qui travaille dans le secteur bancaire a demandé le divorce après avoir lu le roman à succès («Cinquante nuances de Grey» en français), arguant que son mari refusait de s’adonner à des jeux coquins nécessitant les accessoires décrits dans le best-seller.  Celui-ci n’était pas vraiment friand des pratiques sadomasochistes.

>> «Fifty Shades of Grey»: La saga érotique que s'arrachent les Américaines

Amanda McAllister, l’avocate de l’ex-épouse, précise que le livre à succès a été mentionné dans la demande de divorce. «Cette femme voulait pimenter sa vie amoureuse. Elle pensait que sa vie sexuelle sombrait dans la routine: son mari oubliait toujours la Saint Valentin et il ne la complimentait jamais sur son apparence», a confié Amanda McAllister au quotidien britannique. «Alors elle a acheté des dessous sexy», poursuit-elle. «Mais [son époux] n'a rien remarqué, alors elle lui a dit qu'il avait une attitude ennuyeuse par rapport au sexe, et qu'elle en avait assez». 

L’avocate explique que c’est la première fois à sa connaissance qu’un couple divorce à cause de «Cinquante nuances de Grey». Mais il se pourrait que ce ne soit pas la dernière. «Il y a eu un véritable changement en ce qui concerne les comportements sexuels», explique Amanda McAllister. «Avant, c’étaient les hommes qui se plaignaient de ne pas avoir assez de relations sexuelles. Mais à présent, ce sont les femmes qui trouvent leur mari ennuyeux après avoir lu ‘Fifty Shades’». 

>> Est-ce que ça vaut le coup de lire «Fifty Shades of Grey»?