Les USA donnent une semaine pour frapper le Hezbollah

— 

Les Etats-Unis auraient donné un délai d'encore une semaine à Israël pour frapper le Hezbollah au Liban avant de se joindre à l'appel à un cessez-le-feu de la communauté internationale, a indiqué le Guardian mercredi, citant des sources européennes et israéliennes.
"Il est clair que les Américains ont donné le feu vert aux Israéliens. (Les attaques israéliennes) vont pouvoir continuer plus longtemps, peut-être une semaine de plus", a déclaré un diplomate européen de haut rang cité par le journal.
Une date butoir a été fixée toutefois, selon ces sources diplomatiques, européennes, dont britanniques, notamment par crainte de perdre le contrôle en cas de conflit prolongé.
La stratégie américaine a plusieurs objectifs, notamment de "donner une claque" à l'Iran et la Syrie, qui selon Washington, dirigent en coulisses les militants du Hamas et du Hezbollah, souligne le Guardian.
L'administration américaine, soutenue par le gouvernement britannique, s'est abstenue d'appeler à un cessez-le-feu lors du sommet du G8 de Saint-Pétersbourg, au conseil de sécurité de l'Onu ou lors de la réunion des ministres européens des Affaires étrangères.