L'Italie championne du monde, le rêve français inachevé

— 

 
  — no credit

L'Italie est devenue championne du monde 2006 de football en battant la France 5 tirs au but à 3 (1-1 après prolongation, mi-temps: 1-1) en finale, dimanche à Berlin.
David Trezeguet a expédié sur la barre le deuxième tir au but de l'équipe de France, mais tous les autres tireurs ont réussi leur tentative, jusqu'à l'Italien Fabien Grosso qui a trompé Fabien Barthez et réussi la cinquième tentative de son équipe.
Cette Coupe du monde est la deuxième de l'histoire à se jouer aux tirs au but. En 1994, l'Italie avait perdu la finale contre le Brésil, après un 0 à 0 à la fin de la prolongation.
Zinédine Zidane avait ouvert le score à la 7e minute sur un penalty généreux accordé après une faute sur Malouda. Les Italiens ont répliqué à la 19e minute par Marco Materazzi, qui a repris victorieusement de la tête un corner de la droite.
La prolongation, pendant laquelle Zinédine Zidane a été exclu pour un coup de tête sur la poitrine de Materazzi, n'a pas permis de départager les deux équipes.
Son but à permis à Zidane de devenir le quatrième joueur de l'histoire à marquer dans deux finales de Coupe du monde, après les Brésiliens Pelé (1958, 1970) et Vava (1958, 1962), et l'Allemand Paul Breitner (1974, 1982).
Zidane avait déjà marqué deux buts lors de la finale du Mondial 1998 contre le Brésil (3-0).