Mondial: l'Italie est en finale

— 

Le diagnostic sur l'état de santé de l'ancien joueur de la Juventus Turin Gianluca Pessotto "reste réservé", mais "l'absence de nouvelles complications permet un optimisme prudent", a indiqué samedi le chef du service de l'hôpital où a été admis l'ancien international italien après sa tentative de suicide.
Le diagnostic sur l'état de santé de l'ancien joueur de la Juventus Turin Gianluca Pessotto "reste réservé", mais "l'absence de nouvelles complications permet un optimisme prudent", a indiqué samedi le chef du service de l'hôpital où a été admis l'ancien international italien après sa tentative de suicide. — Patrick Hertzog AFP

L'Italie bat l'Allamagne 2 à 0. Grosso ouvre le score à la 119è minute sur un corner tiré par Pirlo. Delpiero inscrit un deuxième but à la 121è minute.

Fiche technique:

Terrain: bon
Temps: chaud
Eclairage: bon
Spectateurs: 65.000
Arbitre: B. Archundia (MEX)

Buts:
Italie: F. Grosso (119), Del Piero (120)

Avertissements:
Allemagne: Borowski (40), C. Metzelder (56)
Italie: Camoranesi (90)

Les équipes:
Allemagne: Lehmann - A. Friedrich, Mertesacker, C. Metzelder, Lahm - Schneider (Odonkor 83), Kehl, Ballack (cap), Borowski (Schweinsteiger 73) - Klose (Neuville 111), Podolski
Entraîneur: Jürgen Klinsmann

Italie: Buffon - Zambrotta, F. Cannavaro (cap), Materazzi, F. Grosso - Camoranesi (Iaquinta 91), Gattuso, Pirlo, Perrotta (Del Piero 104) - Totti - Toni (Gilardino 74)
Entraîneur: Marcello Lippi

En finale, le 9 juillet à Berlin (20h00 locales, 18h00 GMT), l'Italie rencontrera le vainqueur de l'autre demi-finale entre le Portugal et la France, mercredi à Munich (sud).
L'Italie a déjà remporté l'épreuve à trois reprises (1934, 1938 et 1982) et perdu deux finales (1970 et 1994, à chaque fois contre le Brésil).