Un troisième Israélien enlevé?

— 

L'offensive lancée par Israël dans la bande de Gaza semblait marquer le pas mercredi après midi, le Premier ministre Ehud Olmert affichant toutefois sa détermination à user de "moyens extrêmes" pour retrouver son soldat enlevé.
L'offensive lancée par Israël dans la bande de Gaza semblait marquer le pas mercredi après midi, le Premier ministre Ehud Olmert affichant toutefois sa détermination à user de "moyens extrêmes" pour retrouver son soldat enlevé. — Pedro Ugarte AFP

Les Brigades des Martyrs d'Al-Aqsa, un groupe armé lié au parti Fatah, a revendiqué mercredi, dans un appel téléphonique à l'AFP, l'enlèvement d'un Israélien près de Tel Aviv.

"Nous avons enlevé, lundi, un colon âgé de 62 ans à Rishon Letzion", a affirmé un porte-parole du groupe Abou Fouad. Interrogé par l'AFP, un porte-parole de la police, Micky Rosenfeld, a indiqué que la "famille d'un homme de 62 ans, récemment victime d'une attaque cérébrale avait signalé lundi sa disparition de son domicile à Rishon Letzion". "Nous enquêtons, mais pour le moment nous ne disposons d'aucune indication selon laquelle il aurait pu être enlevé", a ajouté le porte-parole.

Le ministre de la Justice israélien, Haïm Ramon, a pour sa part affirmé à la chaîne de télévision privée "10" que le "gouvernement ne dispose d'aucune information concernant cette affaire".

Un groupe armé palestinien, les Comités de la résistance populaire, a montré mercredi lors d'une conférence de presse une photocopie des papiers d'idendité d'un autre Israélien, un colon présumé enlevé en Cisjordanie Eliahou Ashéri, 18 ans alors qu'il faisait du stop tout en réitérant ses menaces de le tuer si l'offensive israélienne ne s'arrête pas à Gaza.

Israël a lancé à l'aube mercredi une vaste opération terrestre dans la bande de Gaza ("Pluie d'été"), visant "à ramener sain et sauf chez lui" un soldat, Gilad Shalit, 19 ans, enlevé dimanche lors d'une attaque palestinienne qui a tué deux soldats israéliens et deux militants palestiniens.