Départ possible de Serge July de Libération

— 

Jean-Louis Gergorin affirme avoir suggéré de mettre les services secrets "sur le coup". Mais, comme ceux-ci dépendent du ministère de l'Intérieur, "M. de Villepin a répliqué: +certainement pas, Sarkozy va être au courant+".
Jean-Louis Gergorin affirme avoir suggéré de mettre les services secrets "sur le coup". Mais, comme ceux-ci dépendent du ministère de l'Intérieur, "M. de Villepin a répliqué: +certainement pas, Sarkozy va être au courant+". — AFP TV

A Libération, la crise est ouverte entre l’actionnaire principal Edouard de Rothschild et le fondateur Serge July. Devant la situation financière du journal et l’hémorragie de son lectorat, Rothschild aurait exigé le départ de l’équipe actuelle de direction, y compris de Serge July. Le directeur général Louis Dreyfus et le directeur de la rédaction Antoine de Gaudemar seraient aussi sur le départ.

Le directeur du journal aurait évoqué cette crise ce lundi devant ses chefs de service en précisant qu’il voulait avant tout obtenir des garanties de la part d’Edouard de Rothschild sur l’avenir et la pérennité du journal.

Cet après-midi, Libération bruissait de l’arrivée d’Edwy Plenel, ancien directeur de la rédaction du Monde. Interrogé par 20 minutes, celui-ci a démenti catégoriquement la rumeur : « Je n’ai été été en contact, ni de manière officielle, ni de manière officieuse, avec aucun représentant de la direction, des actionnaires ou du personnel de Libération », a précisé hier soir Edwy Plenel.