La mort de Jean Ferrat fait réagir les internautes

MUSIQUE De nombreux internautes lui ont rendu hommage sur 20minutes.fr. Voici l’image que vous gardez de cet artiste…

L. B.

— 

Jean Ferrat en 1985.
Jean Ferrat en 1985. — BENAROCH / SIPA

Le chanteur et poète de 79 ans laisse une marque indélébile dans les esprits. Engagé et révolté, ce passionné d’Aragon, dont il a interprété de nombreux textes, a fait couler des larmes. Pourtant, il se faisait de plus en plus discret sur la scène musicale française. Qu’en pensez-vous ? Quelle image avez-vous gardée de lui?

Un homme de cœur

Les témoignages des internautes sont formels: Jean Ferrat était un homme bon, un homme d’engagement, un homme intègre. «Une personne de conviction qui n’a jamais trahi ses principes, et qui n’a jamais hésité à dire des vérités», écrit Zoomyone. Il est souvent décrit comme un grand de ce monde, comme un poète aux idées courageuses. Momo, peiné devant ce départ, lance: «je suis triste quand un grand poète nous quitte. Il sera toujours dans nos cœurs». Sans compter l’admiration qu’il inspire, Jean Ferrat en motive même certains à écrire un hommage en vers.

Extrait du poème de Pascal Moulin:

«Voilà tu pars cher Jean Ferrat,
Sans crier gare, tu pars comme ça,
Sans faire de bruit, à petits pas,
Dans ta montagne en Ardéchois.
Et c'est alors que monte de France,
De la Bretagne à la Provence,
L'émotion vraie, les mots intenses,
On retrouve notre adolescence.»

>>Pour lire la suite de ce poéme, c’est ici

Un air de nostalgie

Les commentaires insistent sur ses talents de chanteur, son élocution et son éloquence, cela va de soi. «Il restera la voix chaude, sensuelle, au service de mots forts, parfois dérangeants, parfois sublimes», lance Mounamoutim. Mais le plus frappant demeure la nostalgie qui se dégage de la plupart des témoignages. Les chansons de Jean Ferrat ont bercé l’enfance de ses fans. «Sa mort me fait souvenir ces doux moments de mon enfance et de tous les êtres chers de mon entourage, aujourd'hui disparus», dévoile un autre commentaire. Une nostalgie dans un sens plus large se fait aussi sentir: «C’est ma France qui meurt avec lui», écrit Choucroute. Jean Ferrat symbolisait tout un pan d’histoire. 

Un homme engagé

Les internautes n’ont pas manqué de noter l’engagement politique du chanteur. Beaucoup y font référence, beaucoup l’applaudissent. «Pour la justice sociale, Jean Ferrat allait jusqu'au bout de ses engagements. Un humaniste et un poète unique», certifie Cacahuete67.

>> Le vidéorama de ses plus belles chansons, c'est par ici.