Pierrot Bidon, fondateur du cirque Archaos, est mort mardi à Arles

CIRQUE Un clown tire sa révérence...

Avec agence

— 

Des membres du cirque Archaos et de la compagnie de danse Sylvie Guillermin interprètent ensemble "Parallèle 26", une création présentée le 19 janvier 2006 en ouverture du 7ème Festival du Cirque Contemporain de La-Seyne-sur-Mer.
Des membres du cirque Archaos et de la compagnie de danse Sylvie Guillermin interprètent ensemble "Parallèle 26", une création présentée le 19 janvier 2006 en ouverture du 7ème Festival du Cirque Contemporain de La-Seyne-sur-Mer. — E. ESTRADE / AFP

Pierric Pillot, alias Pierrot Bidon, connu pour avoir initié le courant du renouveau du cirque en fondant le cirque contemporain Archaos en 1984, est mort mardi à Arles (Bouches-du-Rhône) des suites d'une longue maladie à l'âge de 56 ans. «La neige tombe sur Arles et une traînée de plumes survole les Studios de cirque, Pierrot s'en est allé le mardi 9 mars 2010», selon un communiqué de sa famille et ses collaborateurs, qui ajoute que « la planète cirque pleure déjà et pour longtemps ».

 

Guy Carrara, son compagnon jusqu'en 1995 dans l'aventure Archaos qu'il co-dirige dorénavant avec Raquel Rache de Andrade, a salué dans un communiqué «Pierrot mon ami», un «vrai grand homme de cirque» qui a été «initiateur et porteur de projets incroyables dans le monde entier».

Fondateur d’une dizaine de cirques

Né au Mans le 1er janvier 1954, Pierrot Bidon a fondé au total une dizaine de cirques en commençant en 1974 avec les roulottes du «Cirque Bidon», dix ans avant les spectacles déjantés d'Archaos puis, après 1995, le Circo da Madrugada au Brésil, le Circus of Horror en Grande-Bretagne ou le Circus Baobab en Guinée.

 

Au tournant des années 2000, il s'était installé à Marseille puis à Arles en 2006 avec ses Studios de cirque, émerveillant la ville par ses mises en scène et les tempêtes de plumes de «Place des Anges» (2007) inventées pour le festival Drôles de Noëls.

«Pierrot avait horreur que les choses s'arrêtent, il n'est pas question qu'on s'arrête», a expliqué à l'AFP Stéphane Girard, co-fondateur des Studios de Cirque avec Ana Rache et Pierrot Bidon.