Régionales: Julien Dray déplore le choix de TF1 de programmer Ushuaïa la veille des régionales... François Rebsamen n'ira finalement pas voir Georges Frêche...

JOURNAL DES REGIONALES, J-10 Le buzz et tout ce qu'il faut savoir de la campagne...

20minutes.fr

— 

Dans un peu plus d'une semaine, les 26 régions françaises de métropole et d'outre-mer sont invitées à renouveler leurs conseillers. Le buzz de la campagne et tout ce qu'il faut savoir - l'incontournable comme le plus anecdotique - c'est tous les jours dans le «Journal des régionales» sur 20minutes.fr…

Cet article est actualisé régulièrement, cliquez ici pour rafraîchir

Vendredi 5 mars 2010

Agriculture: une vache vient chercher des solutions au PS

Le Parti socialiste a préparé une petite vidéo pour faire la promo de ses projets pour l'agriculture. Et souligne sur son site les efforts réalisés dans ce sens par les régions.


Agir pour l'agriculture
envoyé par PartiSocialiste. - L'actualité du moment en vidéo.

Julien Dray déplore le choix de TF1 de programmer Ushuaïa la veille des régionales

Julien Dray craint une nouvelle vague verte. «Comme par hasard, TF1 -chaîne proche du pouvoir- programme un  numéro spécial de Ushuaïa Nature à la veille du premier tour, a déclaré le député socialiste à l'express.fr. Pour faire voter écolo, il n'y a pas mieux. C'est le même coup qu'avec le film Home, diffusé avant les européennes».

Finalement, Rebsamen n'ira pas voir Frêche

Le maire PS de Dijon, qui devait se rendre en Languedoc-Roussillon pour soutenir les socialistes fidèles à Georges Frêche, a décidé d'annuler cette visite, afin de ne pas donner à penser qu'il «cautionne» les «nouveaux propos injurieux» du président sortant.

Les vidéos de campagne, c'est pas très fun

«Il y a plus ennuyeux que la campagne des régionales: les vidéos de la campagne des régionales», rapporte Slate.fr qui nous explique pourquoi dans une analyse qui revient sur un fiasco qui coûte tout de même assez cher pour les partis. En général, toutes ces vidéos finissent en «mauvais buzz», comme ce spot des Jeunes Démocrates d'Ile-de-France.


La région te laisse à poil !

Gérard Collomb tempère les ardeurs de Martine Aubry

Le sénateur-maire socialiste de Lyon estime dans Le Parisien que si le PS obtient «le grand chelem» aux régionales, «ce ne sera pas la victoire» de Martine Aubry, qui défend avec la direction du parti «une ligne politique plutôt frileuse». Selon lui, au départ, «rien n'était acquis. Ce sont les candidats qui, par leur campagne et leurs idées, sont parvenus à faire la différence», notamment avec Europe Ecologie. Revenant sur l'affaire Frêche et la sanction contre les socialistes figurant sur ses listes en Languedoc-Roussillon, le maire de Lyon estime que «le premier qui a dérogé à la ligne du parti, c'est Laurent Fabius en déclarant qu'il ne voterait pas Frêche s'il habitait le Languedoc-Roussillon». Prenant la défense de Georges Frêche (DVG), il affirme que «l'accuser d'antisémitisme est grotesque».

Bertrand Delanoë rappelle Nicolas Sarkozy à ses fonctions

Le maire PS de Paris a déclaré ce vendredi que Nicolas Sarkozy devrait être «plus sincère» et mettre «son énergie et son talent» au service des Français plutôt que dans les «combinaisons politiciennes» de la campagne des régionales. «Il fait ce qu'il veut» mais «il a dit à la télévision devant des millions de gens il y a quelque temps que ce n'était pas son rôle, et puis je vois qu'il tient des réunions d'état major de campagne», a déclaré Bertrand Delanoë sur France 2. Et ce n'est pas tout, le PS voit encore plus rouge depuis qu'il a été révélé que le chef de l'Etat donnerait une interview dans le Figaro Magazine de 13 mars, soit à la veille du premier tour.

Les bons conseils du docteur Lefebvre

Après Laurent Fabius, c'est au tour du porte-parole de l'UMP de donner quelques conseils à ses électeurs. Il les a appelé ce vendredi à ne pas «se laisser intoxiquer» par «le petit monde politico-médiatique» prédisant une large victoire de la gauche aux régionales. «Les Verts et le Parti socialiste font preuve d'une indécence sans bornes à se partager les présidences de régions, avant même que les électeurs n'aient voté !», dénonce Frédéric Lefebvre dans un communiqué. «Quel mépris pour les Français ! Rien n'est joué !»

La gauche facile en Midi-Pyrénées?

La liste du socialiste Martin Malvy est en tête des intentions de vote (40%) en Midi-Pyrénées, loin devant celles de l'UMP (21%) et des Verts (16%), selon un sondage Sofres diffusé ce vendredi, confirmant une enquête Ifop rendue publique la veille. Au second tour, la Sofres évoque deux hypothèses. Si les Verts se maintiennent, la liste PS-PRG-MRC du président sortant du conseil régional totaliserait 53%, contre 27% à la liste UMP de la députée-maire de Montauban, Brigitte Barèges, et 20% aux Verts, conduits par l'ex-président du Parlement européen, Gérard Onesta. Si le PS et les Verts s'allient, c'est le carton: le sondage leur donne 69% d'intentions de vote et 31% à l'UMP.

Vers un divorce Bayrou/Lepage? 

Le président du Mouvement démocrate, François Bayrou, a dénoncé ce vendredi la participation de sa vice-présidente Corinne Lepage à un meeting avec Daniel Cohn-Bendit lundi à Strasbourg estimant qu'«il y a des gestes qui ne sont pas loyaux». Quelques heures après, sur France Inter, Corinne Lepage, également présidente du mouvement écologiste Cap 21, a dénoncé «une agression» à son égard de la part de François Bayrou. Elle a ajouté que la question d'un éventuel départ de Cap 21 du MoDem allait «se poser» après le scrutin.

L'AEI donne une leçon de transports à Huchon

Antonio Duarte, porte parole de la Liste Alliance Ecologiste Indépendante en Ile-de-France, indique dans un communiqué qu'il remettra ce vendredi «un carnet de tickets de métro et le reçu de la RATP à Jean Paul Huchon, Président de la Région et Président du Syndicat des Transports d'Ile de France afin qu'il connaisse le prix payé par les franciliens pour prendre le métro». Le candidat PS à sa propre succession n'a pas su donner le prix d'un ticket de métro lors d'une interview à France Info jeudi. 

Pimp ton candidat avec le MoDem

Après les tracts customisés du Parti socialiste, c'est au MoDem de jouer la carte interactive et militante. Le site du parti permet à ses partisans de «customiser» eux-mêmes leurs affiches de campagne avec les candidats MoDem dessus. Malheureusement, il n'y a que très peu d'options possibles...

Georges Frêche va fêter les femmes lundi

A l'occasion de la journée internationale de la femme, le président sortant du Languedoc-Roussillon convie ses partisans lundi à un apéritif feminin et citoyen organisé par les candidates de sa liste à Montpellier. Par ailleurs, le dernier projet qu'il a présenté lors de sa campagne s'intitule subtilement «Papy & Mamy bosseurs»: «Avec le projet Papy & Mamy bosseurs, nous voulons mettre en relation plusieurs générations de jeunes du Languedoc-Roussillon pour l’entraide». 

Bayrou ne croit pas aux sondages...

... et cela vaut mieux pour lui. Crédité de 5% en moyenne pour les prochaines régionales, le MoDem n'est pas vraiment à la fête. Mais François Bayrou est catégorique: «Je ne crois pas aux sondages», a-t-il indiqué ce vendredi sur Europe 1. D'ailleurs, cela se vérifie sur le terrain puisqu'il lui arrive de rencontrer des personnes pour lui dire de «ne rien lâcher». 


Bayrou : "c’est tournez-manège"

Vu sur Twitter

«Quelle femme peut se reconnaître dans les femmes qui pondent?», s'interroge la tête de liste d'Europe Ecologie en Provence-Alpes-Côte d'Azur, Laurence Vichnievsky. A méditer.

Faites gagner Bernadette Malgorn!

Pour aider la tête de liste UMP en Bretagne à gagner la bataille des régionales, rien de plus simple: il faut jouer au jeu «Snipe Le Drian (son adversaire du PS)» et ainsi se débarrasser virtuellement de son rival socialiste. 

Rasera, rasera pas?

Le député européen et maire UMP de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), Gaston Franco, a parié sa barbe que son parti allait remporter les régionales en Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), rapporte un blog de Nice Matin et Var Matin. En cas de victoire de Thierry Mariani, tête de liste dans la région, il rase sa barbe. Cependant, si l'on en croit les derniers sondages en Paca, il risque fort de laisser sa tondeuse au placard.

Vu sur Twitter

«Ce matin avec Bertrand Delanoë, nous visitons le Salon de l'Agriculture». Merci pour l'info Anne Hidalgo, qui, d'ailleurs, décrit en direct sur Twitter sa visite du salon (#ausalonavecbertrand), twitpics à la clé. 

Fabius et «l'amnésie régionalo-sarkozyste

L'ancien Premier ministre socialiste a ironisé sur RTL ce vendredi sur «l'amnésie régionalo-sarkoziste» frappant les candidats UMP qui se montrent, selon lui, «très discrets» sur le chef de l'Etat, et notant que sur leurs affiches il n'y a «pas de Nicolas Sarkozy».

Cohn-Bendit veut se rapprocher du PS

L'eurodéputé d'Europe Ecologie a réclamé au Parti socialiste un partenariat dans lequel son mouvement aurait la possibilité d'imposer ses idées, jeudi soir lors d'un meeting à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). «Nous voulons un partenariat où nous devons, où nous pouvons et nous pourrons nous imposer aussi avec nos idées. Et cela, cela commence avec les régionales et cela va continuer. Et on va discuter sur les présidentielles», a averti Daniel Cohn-Bendit.