L'officier français blessé en Afghanistan est mort

ARMEE Il avait été attaqué hier par des insurgés afghans.

T. B. avec agence

— 

Carte de localisation de la vallée d'Alasay où un sous-officier français est mort le 11 janvier 2010 lors d'une attaque contre une patrouille franco-afghane
Carte de localisation de la vallée d'Alasay où un sous-officier français est mort le 11 janvier 2010 lors d'une attaque contre une patrouille franco-afghane — Idé
L’officier français grièvement blessé lundi lors d’une attaque d’une patrouille en Afghanistan, est décédé mardi matin, à l’hôpital de Bagram, a annoncé le ministère de la défense. Il relevait de l’état-major de la première brigade mécanisée, basé à Châlons-en-Champagne (Marne).

38 militaires français décédés

Un sous-officier français était déjà décédé lundi, après cette attaque d’insurgés afghans, qui a eu lieu dans la vallée d’Alasay, au nord-est de Kaboul.

Cela porte à 38 le nombre de militaires français morts en Afghanistan depuis fin 2001, date du renversement du régime des talibans.