Manifestation en Suisse contre l'interdiction des minarets

POLEMIQUE Des actions ont été menées à Lausanne et Genève pour rejeter l'interdiction des minarets

— 

Le minaret d'une mosquée à Genève, en Suisse.
Le minaret d'une mosquée à Genève, en Suisse. — Denis Balibouse / REUTERS

Mobilisation générale. Plusieurs milliers de personnes ont manifesté mardi soir en Suisse romande (francophone) pour protester contre l'interdiction de construction des minarets adoptée dimanche par référendum à 57,5% des voix, a rapporté l'agence de presse suisse ATS.

 
Un défilé à Lausanne et un rassemblement à Genève ont réuni au total entre 6.500 et 7.000 personnes tandis que des veillées aux bougies ont rassemblé plusieurs dizaines de manifestants dans plusieurs villes.
 
«Nous sommes tous musulmans»
 
A Lausanne, les manifestants ont marché du parvis de la cathédrale à la mosquée en scandant «non à l'exclusion», «non à la discrimination», «pour une Suisse solidaire» ou encore «nous sommes tous des musulmans».
 
Devant la mosquée, des représentants de la communauté musulmane ont pris la parole pour remercier les quatre cantons (Bâle-ville, Genève, Vaud et Neuchâtel) qui ont voté contre l'interdiction des minarets. «Vous nous avez fait chaud au coeur», ont-ils notamment déclaré.
 
Appel à l’annulation
 
A Genève, plus de 2.000 personnes se sont réunies en début de soirée sur le parvis de la cathédrale où deux minarets en bois et papier avaient été érigés.
 
Le maire de Genève Rémy Pagani (du parti «A gauche toute!») a appelé à l'annulation de l'interdiction dans la constitution en estimant qu'il s'agit de «la seule mesure acceptable». Des veillées aux bougies plus silencieuses ont réuni plusieurs dizaines de personnes à Fribourg, à Bienne, à Neuchâtel et à Sion.