Dany Boon fait chevalier de la Légion d’honneur par Sarkozy

PEOPLE Le président français a tenu à récompenser l’acteur pour son «Bienvenu chez les Ch’ti»...

J.C. avec agence

— 

Dany Boon à Bruxelles, en février 2009
Dany Boon à Bruxelles, en février 2009 — Frederic Sierakowski/ISOPIX/SIPA
Encore un succès pour Dany Boon. Le comédien et plus célèbre Ch'ti de France a été fait mardi chevalier de la Légion d'honneur par Nicolas Sarkozy. Le président de la République a loué la capacité de l’acteur-réalisateur à «mettre en images les valeurs du Nord, la chaleur humaine, l'ouverture aux autres, la simplicité».
 
«Le Sud a eu son Fernandel, la bourgeoisie a eu son Louis de Funès, la Normandie, Bourvil. Avec Dany Boon, le Nord et la France populaire ont trouvé leur voix. C'est aujourd'hui la France toute entière qui vous remercie de votre contribution au bonheur national brut», a expliqué Nicolas Sarkozy au réalisateur du plus grand succès du box office hexagonal, avec vingt millions d'entrées.
 
Allusion de Sarkozy à Sangatte
 
Le chef de l'Etat a ajouté qu'il avait «bien connu les valeurs du Nord - même si c'est le Pas-de-Calais, à Sangatte». Une allusion au centre de la Croix-Rouge qui abritait dans cette petite ville des centaines de migrants, et qu'il avait fait fermer, en novembre 2002, lorsqu'il était ministre de l'Intérieur.
 
«Je ne suis pas persuadé qu'il y aurait eu beaucoup de villes dans notre pays qui auraient accepté ce que Sangatte a vécu pendant des années", a-t-il d’ailleurs précisé.
 
Dany Boon, qui était accompagné de son épouse Yaël, ses quatre fils et de nombreux amis (Line Renaud, Michèle Laroque, Jean Reno, Elie Semoun, Rachida Dati notamment), a pris à son tour la parole en lançant d'un ton faussement grave: «Je serai candidat en 2012... contre Nicolas Sarkozy.» Il a ensuite déclaré qu’il espérait «être digne de cette belle récompense et continuer à rester humble et simple comme les gens du Nord».