La CPAM porte plainte contre les sans-papiers pour «occupation illicite»

IMMIGRATION Les sans-papiers occupent illégalement un immeuble de la Sécu à Paris...

B.T.

— 

Plusieurs dizaines de sans-papiers occupent depuis le 17 juillet 2009 un immeuble de la Securite sociale, dans le XVIIIe arrondissement de Paris.
Plusieurs dizaines de sans-papiers occupent depuis le 17 juillet 2009 un immeuble de la Securite sociale, dans le XVIIIe arrondissement de Paris. — SIPA

Un nouveau bras de fer commence. Environ 800 sans-papiers occupent depuis vendredi soir un immeuble vide de la Caisse Primaire d’Assurance de Paris, situé rue Baudelique, dans le 18e arrondissement. Ces sans-papiers avaient notamment occupé la Bourse du travail. Ils demandent leur régularisation.

La CPAM a donc décidé de réagir et a saisi ce lundi le juge des référés pour occupation illicite de ses locaux actuellement en vente. «Il ne faut pas que la vente soit arrêtée. Cet immeuble est prévu pour la construction de logements sociaux dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme de la ville Paris, explique Danielle Beer, directrice de la régulation et de la prévention de la CPAM de Paris. On est prêt à utiliser tous les moyens légaux.»

En vente pour la construction de logements sociaux

Pendant qu’un acheteur visitait le domaine estimé à 35,2 millions d’euros, les sans-papiers s’y sont introduits. «On a ciblé cette zone depuis longtemps. On combat discrètement», confie Dramé, à la tête du collectif des sans-papiers de Paris (CSP75). «On n’a rien à perdre. Cela fait plus d’un an qu’on discute avec la mairie de Paris. On n’a pas de soutien de leur part», lance-t-il avant d’ajouter: «On souhaite une régularisation des sans-papiers.»

Danielle Beer demande «aux pouvoirs publics de régler ce problème au plus vite» et invoque également «le caractère social de la vente de l’immeuble qui n’est pas neutre». En tant que propriétaire, la CPAM veut «garantir les meilleures conditions de vente cet immeuble».