Six personnes soupçonnées de préparer un attentat au G8 arrêtées en Italie

TERORISME Le sommet doit se tenir dans les Abruzzes début juillet...

Avec agence

— 

Six personnes ont été arrêtées mercredi et dans la nuit de mercredi à jeudi en Italie. Elles sont suspectées d'avoir projeté un attentat contre le G8 prévu du 8 au 10 juillet à L'Aquila (Abruzzes).

Parmi elles, figurerait Luigi Fallico, un proche des Brigades rouges de la première génération, accusé d'avoir voulu reprendre la lutte armée. Dans les années 80, son nom était apparu en marge de quelques enquêtes sur des groupes naviguant autour des Brigades rouges.

Cinq personnes ont été emprisonnées tandis que la sixième, chez qui des armes auraient été trouvées, est aux arrêts domiciliaires en raison de son âge. Le groupe est accusé d'association de malfaiteurs à des fins de terrorisme, bande armée et détention d'armes.

Une bombe aurait été découverte

La préfecture de police de Rome n'a pas souhaité commenter l'information, indiquant qu'une conférence de presse était prévue en milieu de journée. Lors des perquisitions, une bombe aurait été découverte.

L'opération a été déclenchée au terme de deux années d'enquête de la magistrature romaine.