Fin d'une manifestation de soutien à Gaza, à Paris

MOBILISATION Le cortège a défilé sans incidents...

Avec agence

— 

Contrairement à la mobilisation nationale du 10 janvier, la manifestation parisienne de soutien aux Palestiniens de Gaza s'est dispersée dans le calme samedi vers 17h30, selon l'AFP. Cette manifestation, à l'appel de «Collectif national pour une paix juste et durable», a réuni 20.000 personnes, selon les organisateurs, 9.500 selon la police. Parti de la place Denfert-Rochereau en direction de l'Elysée, le cortège a défilé sans incidents.

Le cortège, encadré par un très important dispositif de forces de l'ordre, a été bloqué un temps près des Invalides, avant sa dispersion. Juste avant, plusieurs manifestants ont dit une prière en tenant un immense drapeau palestinien. A l'exception d'une centaine de jeunes très agités qui ont tenté de perturber le cortège en tout début de manifestation, aucun incident majeur n'a entaché le rassemblement.

Les manifestants, parmi lesquels plusieurs personnalités de gauche dont la dirigeante du PCF Marie-George Buffet et Olivier Besancenot, ont brandi de nombreux drapeaux palestiniens et des photos d'enfants palestiniens blessés. Le président du Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap), Mouloud Aounit, a qualifié l'opération israélienne contre Gaza de «crime de guerre généralisé, qui ne doit pas rester impuni».