Carla Bruni, la millionnaire

M.A.

— 

la chanteuse Carla Bruni se produit, le 28 février 2004 à Paris, lors de la cérémonie des 19e Victoires de la musique. La chanteuse a reçu la Victoire de l'artiste féminine de l'année. AFP PHOTO BERTRAND GUAY
la chanteuse Carla Bruni se produit, le 28 février 2004 à Paris, lors de la cérémonie des 19e Victoires de la musique. La chanteuse a reçu la Victoire de l'artiste féminine de l'année. AFP PHOTO BERTRAND GUAY — Bertrand Guay AFP/Archives

Nicolas Sarkozy a épousé une millionnaire. Mannequin, chanteuse, icône publicitaire, Carla Bruni est une femme qui a le sens des affaires. La fortune de la nouvelle First lady s'élèverait à quelque 18,7 millions d'euros, d'après une enquête publiée dans le numéro de février 2008 du magazine «Capital».

Tout d'abord, il y a l'héritage, et pas des moindres. Fille d'un riche industriel italien décédé en 1996, Carla Bruni a hérité, avec son frère et sa soeur, de deux somptueuses demeures: le château de Castagneto près de Turin et une villa dans le Var. Mais la belle Italienne serait également propriétaire de deux habitations à Paris, un appartement place des Ternes dans le XVIIe arrondissement et un hôtel particulier près de la porte d'Auteuil, dans le XVIe. Au total, son patrimoine immobilier est estimé à plus de 10 millions d'euros.

C'est dans les années 1990 que Carla Bruni monte sur les podiums des défilés de mode. Dix ans plus tard, elle était considérée comme l'une des vingt mannequins les mieux payées au monde. Ses gains seraient estimés à 4,2 millions d'euros. Mais ce n'est pas tout. Carla Bruni est aussi devenue une icône publicitaire. Depuis l'automne 2007, elle est l'égérie de la nouvelle voiture vedette de Lancia. Un rôle qui lui aurait rapporté 2 millions d'euros.

Par ailleurs, l'ex-mannequin s'est transformée en chanteuse. En 2002, elle lance son premier album «Quelqu'un m'a dit». Un succès dont elle tire 2,5 millions d'euros.