Incendie en Corse: 5 personnes inculpées

JUSTICE Elles encourent jusqu'à 10 ans d'emprisonnement...

M.A. avec agence

— 

Des manifestants nationalistes ont occupé samedi pendant plusieurs heures l'Assemblée territoriale de la Corse où un incendie, rapidement circonscrit, s'est déclaré dans les bureaux de la présidence.
Des manifestants nationalistes ont occupé samedi pendant plusieurs heures l'Assemblée territoriale de la Corse où un incendie, rapidement circonscrit, s'est déclaré dans les bureaux de la présidence. — Stephan Agostini AFP

Cinq des six personnes interpellées lundi pour l'incendie qui avait ravagé le 13 janvier une partie des bureaux de l'Assemblée de Corse seront déférées ce mercredi après-midi devant la justice à Ajaccio, a indiqué mardi à l'AFP le procureur de la République à Ajaccio José Thorel.

Jusqu'à 10 ans d'emprisonnement

«Trois personnes qui reconnaissent les faits comparaîtront pour dégradation de biens publics et vols en réunion, deux autres, qui persistent à nier, pour destruction par incendie d'un bien public et la sixième personne interpellée, un mineur, a été mise hors de cause et libérée», a précisé le magistrat.

Un des deux incendiaires présumés, Felix Benedetti, est le frère d'un des dirigeants du mouvement nationaliste Rinnovu, Paul-Félix Benedetti.

Pour les deux chefs retenus, les prévenus encourent une peine de 10 ans d'emprisonnement.