L'ex-chimiste de la «French Connection» condamné à 5 ans de prison ferme

— 

Une peine de cinq ans de prison ferme a été requise mardi devant le tribunal correctionnel de Marseille à l'encontre d'André Bousquet, 61 ans, un ancien "chimiste" de la French Connection soupçonné d'avoir participé à un trafic international de cocaïne.
Une peine de cinq ans de prison ferme a été requise mardi devant le tribunal correctionnel de Marseille à l'encontre d'André Bousquet, 61 ans, un ancien "chimiste" de la French Connection soupçonné d'avoir participé à un trafic international de cocaïne. — Boris Horvat AFP

L’ancien chimiste de la «French Connection» avait repris du service à 61 ans. André Bousquet, spécialiste de l’héroïne la plus recherchée des années 60, a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Marseille à cinq ans de prison ferme pour une nouvelle affaire. Il a été jugé coupable d’association de malfaiteurs en relation avec un trafic de cocaïne mais a en revanche bénéficié d'une relaxe partielle pour mise en circulation et la détention de cocaïne.

André Bousquet avait servi de contact avec des trafiquants italiens en 2003 et 2004. Il aurait participé à des rendez-vous en Italie et à Marseille. Cet ancien médecin généraliste a continué de se déclarer «complètement étranger à ce trafic de drogue» pendant le procès. André Bousquet a déjà passé 21 ans en prison. Il devrait faire appel.