Hand: les Bleues sans filet

MONDIAL DE HAND La défaite des joueuses de l'équipe de France rend leur tâche plus compliquée en vue d'une qualification...

— 

Invaincue depuis le début de la compétition, l'équipe de France féminine a subi un coup d'arrêt inattendu en s'inclinant 27 à 29 face à l'Angola, jeudi à Metz, un contre-temps sérieux dans sa quête de points pour les quarts de finale du Mondial-2007.
Invaincue depuis le début de la compétition, l'équipe de France féminine a subi un coup d'arrêt inattendu en s'inclinant 27 à 29 face à l'Angola, jeudi à Metz, un contre-temps sérieux dans sa quête de points pour les quarts de finale du Mondial-2007. — Jean-Christophe Verhaegen AFP

Pour un faux-pas, c’est un sacré faux-pas. L’équipe de France de hand-ball féminin s’est inclinée jeudi soir face à l’Angola. La France, hôte de la compétition et prétendante au podium, a perdu de deux points face à une équipe africaine (29 à 27), censée jouer les faire-valoir dans cette compétition.

D'abord dominatrices en défense, les Françaises semblaient parties pour étouffer les Angolaises qui comptaient cinq buts de retard à la pause (16-11). Puis, en seconde mi-temps, tout a foutu le camp : défense fébrile, attaque maladroite, les Bleues encaissent 7 à 0 (21-16, 21-23). «Une leçon de football», décrypte l’ancien coach de l’équipe de hand masculine Daniel Costantini. [Regarder la vidéo ci-dessous].


Don Costantini refait France - Angola

envoyé par handball2007


Boostées par le bras de feu de l'arrière angolaise Nair Almeida (11 buts), les championnes d’Afrique ont signé le premier coup de théâtre de la compétition et la première victoire angolaise face à la France en sept rencontres. Pour les Françaises, qu’une défaite face à une équipe plus faible peut légitimement inquiéter, la journée de vendredi sera nécessaire pour préparer un match déterminant contre la — a priori plus faible — Macédoine samedi. Un autre faux-pas serait alors synonyme de vol plané.