«Une déclaration de guerre de la part de Madrid»

BASQUE Le principal dirigeant en liberté du parti indépendantiste Batasuna, Pernando Barrena, a dénoncé...

— 

Le principal dirigeant en liberté du parti indépendantiste basque Batasuna, Pernando Barrena, a dénoncé samedi à Saint-Sebastien l'interpellation d'une partie de la direction de son parti comme une «déclaration de guerre» de la part de Madrid.

L'opération policière qui a conduit jeudi soir à l'interpellation de 23 militants dont une partie de la direction de Batasuna est «une déclaration de guerre» pour «fermer la porte à l'indépendantisme basque», a estimé lors d'une conférence de presse dans un hôtel de Saint-Sébastien, le principal porte-parole actuel de Batauna.