Aidé de Google Universal Music lance son iTunes

INTERNET Avec Gbox la maison de disque numéro mondial se met à la vente en ligne...

M.N

— 

L'interface de la plateforme commune Universal Google.
L'interface de la plateforme commune Universal Google. — DR

 Universal Music s’allie avec Google et lance une propre plateforme de vente en ligne. «Gbox» propose de télécharger les pistes au prix unitaire de 0,99 euro soit le même prix que sur la plateforme iTunes qu’il entend concurrencer. Et avec en prime des fichiers mp3 dépourvus de protection anti-copie (DRM).

Universal va gérer la plateforme GBox et se servir des pages de Google pour diffuser des espaces publicitaires. Le plus gros moteur de recherche de la planète se chargera de conseiller la Gbox à ses internautes. Universal passera aussi par le site Amazon pour vendre une partie de son catalogue.

Sur Windows seulement

Seul inconvénient et non des moindres: Gbox, pour l’instant, n’est supporté que par le système d’exploitation Windows. Il serait étonnant que les Mac d’Apple acceptent une cohabitation iTunes-Gbox. La Major du disques concrétise ainsi ses velléités d’indépendance vis-à-vis d’iTunes. En juillet, Universal qui fournit une partie de son catalogue à iTunes a renégocié son contrat avec la firme de Steve Jobs.  

L’objectif pour Universal est de prendre sa part de gâteau du marché de musique en ligne. La discothèque en ligne d'Apple est le troisième plus gros vendeur de musique aux Etats-Unis avec près de 10% des parts de marché américain de la musique.