L'Espagne et la Grèce secouées par des séismes

avec AFP

— 

Séismes en série ressentis autour du bassin méditerranéen. Dimanche, la Grèce et l’Espagne ont été frappées. Samedi, c’était le Maroc. Aucun n’a provoqué de dégât.

En Grèce
Un séisme d’une magnitude de 4,8 sur l’échelle ouverte de Richter a été enregistré dimanche en mer Ionienne, près de l’île de Paxi, dans le nord-ouest de la Grèce, sans que des dégâts matériels aient été signalés, a annoncé l’Institut géodynamique de l’Observatoire d’Athènes.
L’épicentre de la secousse, enregistrée à 14h20 (11h20 GMT), a été localisé à 330 km au nord-ouest d’Athènes, a précisé l’institut.
La mer Ionienne est particulièrement sismique. Une secousse d’une magnitude de 5,8 sur l’échelle ouverte de Richter avait été ressentie dans la région le 29 juin dernier.
La Grèce est le pays d’Europe le plus exposé aux séismes, avec la moitié des secousses telluriques enregistrées sur le continent.

En Espagne
Un séisme de magnitude 5,1 a secoué dimanche matin une grande partie du territoire espagnol sans faire de dégâts importants ni de blessés, a annoncé l’Institut géographique national espagnol (IGN).
La secousse a eu lieu vers 09h47 (07h47 GMT) avec un épicentre dans le centre du pays, à proximité de la localité de Pedro Munoz (Castille-la-Manche), un peu plus d’une centaine de kilomètres au sud de Madrid, selon un communiqué de l’IGN.

Elle a été ressentie dans neuf régions espagnoles, principalement dans le centre, l’est et le sud du pays.
L’Observatoire des sciences de la Terre à Strasbourg a précisé que l’épicentre du séisme se situe à 39,26 de latitude nord et 3,10 de longitude ouest.
Les centres de coordination régionaux ont reçu des centaines d’appels téléphoniques d’habitants paniqués, mais ceux-ci n’ont fait état d’aucun dégât important ou de blessé.
Ce séisme «fait partie de l’activité sismique générale de la péninsule ibérique», a déclaré le directeur du réseau sismique espagnol, Emilio Carreno Herrero.
Ce responsable a précisé que la péninsule ibérique enregistrait chaque année une moyenne de 4.000 séismes, principalement dans le sud, mais que seuls «un ou deux par mois» étaient ressentis par la population.

Au Maroc

Par ailleurs, une secousse tellurique d’une magnitude de 5 degrés sur l’échelle ouverte de Richter a été ressentie samedi soir dans plusieurs villes du Maroc.
La secousse, enregistrée à 20h46 (GMT et locales) a été ressentie notamment à Ifrane, Khénifra et Azrou, petites villes situées sur la chaîne montagneuse du Moyen Atlas (centre).
Aucune victime ou dégât n’a été signalé. L’épicentre de la secousse était situé dans une commune proche d’Ifrane (environ 200 km à l’est de Rabat) selon l’agence MAP.