Les plus grands films d'Ingmar Bergman

VIDEORAMA Extraits des oeuvres les plus marquantes du maître suédois...

B. B.

— 

Septième sceau (1957)
Vous feriez bien une petite partie d’échec au bord de la mer avec la mort ? Sans doute la scène la plus célèbre de la filmographie d’Ingmar Bergman, parodiée à l’envie, notamment par Woody Allen (sous-titré en anglais).

Le Septième Sceau - Ingmar Bergman
envoyé par Stoyanova


Les Fraises sauvages (1958)
Le rêve éveillé du docteur Isak Borg, parti en voyage assister à une cérémonie de jubilé en son honneur. Ours d’or à Berlin (sous-titré en anglais).


Persona (1966)

Extrait d’une des œuvres les plus expérimentales sur la forme d’Ingmar Bergman. Une certaine idée de la modernité (sous-titré en anglais).

Cris et chuchotements (1972)
Silence et tourments dans la pure tradition bergmanienne. Oscar de la photographie et primé à Cannes (sous-titré en anglais).


Sonate d’automne (1978)

Bande annonce de la rencontre au sommet entre Ingmar Bergman et la comédienne homonyme Ingrid Bergman, dans son dernier rôle marquant (sous-titré en anglais).


Saraband (2003)

Le dernier long métrage du cinéaste réalisé pour la télévision suédoise autour d’un couple qui se retrouve trente ans après leur divorce. (sous-titré en anglais).