Tour de France: deux parieurs belges vont attaquer Astana, Vinokourov et ASO

avec AFP

— 

Vinokourov, 33 ans, a été contrôlé samedi soir à Albi, à l'issue de sa victoire dans le contre-la-montre.
Vinokourov, 33 ans, a été contrôlé samedi soir à Albi, à l'issue de sa victoire dans le contre-la-montre. — Dominique Faget AFP

Les jeux sont défaits. Deux parieurs belges ayant misé sur une victoire d'un coureur de l'équipe Astana, qui s’est retirée mardi du Tour de France, vont assigner cette équipe en justice en France ainsi que la société organisatrice de l'épreuve, ASO, et, si son dopage est confirmé, le coureur Alexandre Vinokourov.

«Astana et ASO seront quoi qu'il arrive cités à comparaître devant le tribunal de première instance de Paris par voie d'huissier de justice. Mais il nous faut attendre pour lancer la procédure de savoir si nous poursuivons aussi Vinokourov, ce qui dépendra des résultats de la contre expertise, dans les jours à venir», a expliqué l’avocat des parieurs, Christophe Bleret.

Les deux parieurs avaient misé de petites sommes (100 euros et 25 euros) sur une victoire du coureur allemand Andreas Klöden, d'Astana. Sa cote étant de 5 contre 1, sa victoire leur aurait rapporté respectivement 500 et 125 euros. «Mes clients réclament le remboursement de ces montants ainsi qu'une évaluation de la privation de chance que cela a représenté pour eux, en raison des fautes commises par Astana, Vinokourov et ASO», a précisé l’avocat. Les sociétés de paris considèrent que le retrait d'Astana est assimilable à un abandon pour raison sportive et mes clients ont été lésés. »