Une tomate bien fraîche pour Ratatouille

— 

Aux Etats-Unis, Ratatouille, le dernier film des studios Pixar (Le monde de Nemo, Toy Story, Les Indestructibles…) reçoit les acclamations de la critique. Aux réalisateurs de génie on tresse des lauriers, aux mauvais films on jette des tomates, bien blettes de préférence. C’est le principe de RottenTomatoes.com («Tomates pourries »), un site américain très influent, qui recense les différentes critiques de film (ciné, radio, presse, Web).

Une jolie moisson de louanges

Avec 96 % de critiques favorables au «Tomatomètre», Ratatouille obtient la distinction suprême de «tomate certifiée fraîche». Et récolte une jolie moisson de louanges.

Ainsi, pour Kevin Carr, de 7M Pictures, «Ratatouille parvient simultanément à offrir tout ce qu’on aime chez Pixar, tout en ouvrant un nouveau chemin». Jeffrey M. Anderson (Combustible Celluloid) souhaite à Peter O’ Toole, qui double le personnage d’un redoutable critique culinaire, une nomination aux Oscars. Et Sean Axmaker (Seattle Post-Intelligencer) de se lécher les babines: «Copieux et plein de goûts, créé avec des ingrédients frais et cuisiné avec des saveurs inconnues et un soupçon d’épices, le film procure une chaleur satisfaisante à la fin.»

Sortie en France le 1er août

Le public ne s’y est pas trompé: Ratatouille, sorti le 29 juin 2007, se classait toujours troisième au box-office américain le week-end du 13 juillet, juste derrière le dernier épisode de la saga Harry Potter et les robots blockbustérisés de Transformers.

En attendant que Ratatouille déboule en France, le 1er août, vous pouvez consulter la sélection par 20Minutes des films à voir cet été.