Suicide d'une salariée d'Areva

— 

Une salariée d'Areva s'est suicidée lundi après-midi sur son lieu de travail, au siège du groupe nucléaire public à Paris, sans qu'un lien puisse être clairement établi avec ses conditions de travail.

La salariée, âgée de 48 ans, s'est jetée du 7e étage de l'établissement situé au 33 rue Lafayette, vers 17h. La victime, ingénieur de formation, travaillait à la direction de la stratégie, selon la même source.

Un porte-parole de la direction a précisé qu'«une enquête de police déterminera les causes et les circonstances» de ce geste. «On ne peut pas présumer pour l'instant si le travail ou des raisons personnelles sont à l'origine de ce suicide», a déclaré Alain Roumier (CGT), se refusant à faire le lien avec d'autres cas de suicides similaires chez Renault, PSA, ou EDF.