Plus d'un millier de policiers et pompiers ont poursuivi leurs fouilles dans les ruines de centaines de bâtiments détruits par la principale secousse de lundi qui a atteint une magnitude de 6,8 sur l'échelle de Richter.
Plus d'un millier de policiers et pompiers ont poursuivi leurs fouilles dans les ruines de centaines de bâtiments détruits par la principale secousse de lundi qui a atteint une magnitude de 6,8 sur l'échelle de Richter. — Kazuhiro Nogi AFP

A la une

Plus de 10.000 sans-abri à la suite du séisme au Japon

La priorité est de prendre en charge les rescapés de ce séisme qui a fait 9 morts et plus de 1.000 blessés lundi au Japon...

Le principal souci est la santé des rescapés, en particulier des plus âgés et des handicapés. Plus de 10.000 personnes, dont de nombreux vieillards, certains à la santé fragile, restaient hébergées mercredi dans des abris provisoires de la région de Niigata (centre du Japon) 48 heures après un violent séisme qui a fait neuf morts et plus de 1.000 blessés. Des centaines de soldats ont été dépêchés en renfort à Kashiwazaki, la zone la plus touchée par la secousse meurtrière de lundi qui a détruit des centaines d'habitations. L'armée participe au ravitaillement en eau, en vivres et en couvertures des survivants.

Refuge dans les centres d’hébergement

A Kariwa, site d'une grande centrale nucléaire ébranlée par le séisme, les personnes âgées ont été encouragées à quitter leur domicile par précaution. Mais l'unique clinique de la ville, endommagée par le séisme, est fermée. «Notre maison est indemne, mais tout est sens dessus dessous à l'intérieur. Nos enfants nous ont conseillé de nous réfugier» dans un centre d'hébergement, explique une octogénaire cardiaque. Un autre couple de 79 ans et 77 ans a dû abandonner sa maison menacée d'effondrement.

Une fuite de radioactivité déversée dans la mer

De son côté, le gouvernement japonais a exclu mercredi une fermeture définitive de la centrale nucléaire de Kashiwazaki-Kariwa, dans laquelle avait été décelée un taux de radioactivité de l'eau une fois et demi plus importante qu'initialement estimé, lors du séisme de lundi. Un total de 1,2 mètre cube d'eau radioactive s'est déversé dans la mer du Japon pendant le tremblement de terre.


Trouvez les conseils du ministère des Affaires étrangères donnés aux voyageurs sur :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs_909/pays_12191/japon_12268/index.html?xtor=RSS-2