Continental France envisage de revenir aux 40 heures

INDUSTRIE L’entreprise veut profiter du paquet fiscal…

— 

«Travailler plus pour gagner plus.» Le slogan phare de Nicolas Sarkozy durant sa campagne va bientôt entrer en application. Selon Capital.fr, la société Continental, quatrième producteur mondial de pneumatiques, devrait passer aux 40 heures hebdomadaires sur son site de production de Clairoix (Oise). L'équipementier souhaite en effet profiter de «l'esprit» de la loi, adoptée lundi soir à l’Assemblée nationale, qui crée «un contexte psychologique favorable», selon Philippe Bleurvacq, directeur des ressources humaines du site. Actuellement à 37 heures 30 par semaine, les salariés devraient faire une heure trente en heures supplémentaires, bonifiées de 25%, et une autre heure en plus qui leur donnerait le droit à six jours de récupération sur l'année. De plus, cette mesure devrait rapporter «quelque 100 euros mensuels supplémentaires» pour chaque salarié, selon Didier Van-Hyfte, délégué syndical central FO. Il ajoute: «Les équipes de semaine, qui travailleraient en plus le vendredi, sont plutôt favorables à l’accord proposé. Les équipes du week-end le sont moins, car elles devraient travailler des jours fériés.» Depuis plusieurs mois, le groupe Continental cherche à aligner la durée du travail en France sur celle en vigueur en Allemagne. Une consultation des 1.150 salariés du site de Clairoix, sur une précédente proposition de la direction, s’était soldée par une proportion quasiment égale de pour et de contre. Actuellement, rien n'est signé et un accord pourrait être conclu au plus tôt à l'automne, d'après le DRH, pour une application obligatoire à tous les salariés début 2008.